Confinement : Les litiges liés aux achats en ligne ont augmenté

CONSOMMATION Une forte hausse des litiges a notamment été constatée pour des commandes non-livrées ou avec beaucoup de retard

20 Minutes avec agence
— 
Un internaute effectue un achat en ligne (Illustration).
Un internaute effectue un achat en ligne (Illustration). — ALLILI MOURAD/SIPA

Les différentes périodes de confinement ont entraîné une explosion du e-commerce. Cette hausse des achats effectués en ligne serait allée de pair avec une augmentation des recours, rapporte Le Parisien, qui relaye des chiffres de la plateforme litige.fr.

Ainsi, au cours de l’année 2020, les litiges concernant la consommation ont augmenté de 33,5 % par rapport à 2019 sur la plateforme spécialisée. Ce secteur, qui englobe les achats/ventes, l’e-commerce, les opérateurs de Télécom/Internet/TV ou encore les prestations de service, représentait 53,6 % des recours l’an dernier pour un montant moyen de 384 euros.

Cdiscount, Amazon et Fnac Darty sont les sites les plus visés

Les litiges concernant les achats et le e-commerce ont bondi de 36,6 %. Dans le détail, a été constatée une hausse de 39 % des litiges pour des commandes non-livrées ou avec beaucoup de retard, de 15 % pour les refus de remboursement lors de l’annulation d’une vente, de 11 % pour pratiques commerciales abusives et de 6 % pour commande non conforme. Parmi les enseignes les plus visées par ces litiges, le podium est composé de Cdiscount, Amazon et Fnac Darty.

En revanche, la plateforme litige.fr a fait part d’une stagnation des litiges dans les autres domaines que la consommation. « Nous avons constaté une forme d’attentisme de la part des Français qui ont préféré remettre à plus tard la résolution de certains litiges », a expliqué auprès du quotidien francilien Yoni Ohana, le cofondateur de la plateforme.