Le bio continue d'attirer les Français même en période de crise du Covid-19

CONSOMMATION En 2020, la filière bio a enregistré 15 % de nouveaux consommateurs et les Français ont « porté un regard plus attentif à ce qu’ils mettent dans leurs assiettes », selon une étude

20 Minutes avec agence

— 

Des tomates et haricots bio (image d'illustration).
Des tomates et haricots bio (image d'illustration). — SIPA

Les acheteurs de produits alimentaires bio se sont davantage tournés vers les producteurs locaux et les circuits courts en 2020 que l’année précédente. Ainsi, 59 % des personnes interrogées dans le cadre de l’édition 2021 du Baromètre de l'Agence Bio* ont indiqué avoir choisi en priorité ces sources d’approvisionnement. Ces consommateurs ont donc moins fréquenté les grandes surfaces pour leurs achats d’aliments bio. Ils sont 7 % à avoir volontairement délaissé la grande distribution.

Les grandes surfaces occupent cependant toujours la première place du classement des principaux lieux d’achats de produits biologiques. Elles devancent les marchés, les fermes des producteurs locaux, les artisans et les magasins spécialisés bio. En un an, le nombre de consommateurs citant les supermarchés a néanmoins chuté de 3 points.

15 % de nouveaux consommateurs

La crise sanitaire liée au coronavirus a entraîné des changements de comportement chez les Français. L’Agence Bio a d’ailleurs appelé son étude « Des courses à l’assiette, l’année Covid bouleverse tout, sauf les envies de bio ! ». Certaines modifications avaient toutefois débuté avant la pandémie de Covid-19. Ainsi, 54 % des participants au sondage ont expliqué avoir adopté de nouvelles habitudes alimentaires au cours des trois années précédentes.

Le phénomène s’est notamment manifesté par des efforts pour limiter le gaspillage, acheter davantage d’aliments frais, privilégier les produits de saison, choisir les circuits courts ou encore cuisiner plus souvent. L’enquête a montré qu'« en 2020, les Français portent un regard plus attentif à ce qu’ils mettent dans leurs assiettes, a résumé l’Agence Bio. Les nouvelles habitudes, qui ont été prises lors du premier confinement, semblent perdurer ». La filière bio a par ailleurs enregistré 15 % de nouveaux consommateurs en 2020.

*L’enquête a été réalisée auprès d’un échantillon de 2.100 personnes majeures représentatif de la population française (méthode des quotas) entre le 13 novembre et le 1er décembre 2020.