Recherche d’emploi : Comment faut-il conclure une lettre de motivation ?

JOB Conclure une lettre de motivation est un casse-tête pour les demandeurs d’emploi, et face aux nombreuses formules de politesse existant, il est difficile de faire le bon choix

Z.P. pour 20 Minutes

— 

IStock / City Presse

Rédiger une lettre de candidature ou de motivation requiert de la patience, afin de se mettre en valeur sans trop en faire et de parvenir à se démarquer suffisamment pour que le recruteur se rappelle à votre bon souvenir malgré une pile de CV. Après tant d’efforts, ce serait regrettable de tout gâcher en bâclant la conclusion.

Gare aux excès

La langue française comporte en effet de nombreuses formules de politesse qu’il convient de savoir choisir en fonction des situations, au risque de faire preuve d’irrespect sans le vouloir. Mais si une lettre de candidature professionnelle ne peut pas se conclure de façon familière, il faut également savoir vivre avec son temps. Justement, l’essor des mails a simplifié les codes tacites existant en la matière pour miser sur des phrases plus courtes et modernes. En définitive, tout est une question de dosage.

Le « Bien à vous » est donc à proscrire. De même, évitez les expressions du genre « Mes meilleurs sentiments », qui implique une certaine proximité, de même que l’habituel « Cordialement », qui sous-entend que les deux interlocuteurs traitent d’égal à égal. À l’inverse, il ne faut pas tomber dans l’obséquiosité. Le recruteur pourrait être agacé par votre « grande considération » ou votre « profond respect ». Plus globalement, de plus en plus de professionnels ont tendance à penser que la mention des « sentiments », a fortiori « dévoués », est un peu vieux jeu, tandis que la formule « Veuillez croire en » est dépassée et plutôt lourde. Mais ce n’est pas une science exacte et tout dépendra de qui lira votre lettre de motivation.

Les formules qui font mouche

Pour éviter toute bévue, il est prudent de rester sobre et classique pour conclure votre lettre de motivation.​ Ainsi, pour un mail de candidature, vous pouvez miser sur la simplicité : « Sincères salutations », « Mes salutations distinguées » ou « Mes respectueuses salutations ».

Pour un courrier de motivation, montez d’un cran dans la formulation en utilisant « Veuillez agréer, Madame, Monsieur » (ou « recevoir » ou « accepter ») suivi, au choix, par des tournures telles que « mes sincères salutations », « mes salutations distinguées », « l’assurance de ma considération » ou encore « mes respectueuses salutations ».