Coronavirus : Bercy réfléchit à un dispositif pour compenser les stocks invendus pendant les soldes

COUP DE POUCE Un couvre-feu à 18 heures et la fermeture des centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés avaient été décidés juste avant le début des soldes

20 Minutes avec AFP

— 

Une file d'attente devant un magasin à Lyon, pendant les soldes d'hiver 2021.
Une file d'attente devant un magasin à Lyon, pendant les soldes d'hiver 2021. — KONRAD K./SIPA

Pour compenser la perte de valeur des stocks que les commerçants ne sont pas parvenus à écouler durant les soldes, perturbées en raison de l'épidémie de coronavirus, le gouvernement pourrait annoncer un dispositif d’ici deux semaines, a indiqué le ministre délégué aux PME, Alain Griset, ce mardi.

« Nous allons regarder, dans le cadre du fonds de solidarité, comment prendre en compte la perte de valeur des stocks », a déclaré Alain Griset sur France Culture.

Aider les commerçants à réinvestir

« Les dispositifs sont actuellement à l’étude. Il y a plusieurs schémas possibles. Je pense que d’ici une quinzaine de jours au maximum, avec [le ministre de l’Economie] Bruno Le Maire, nous pourrons annoncer un dispositif adapté aux besoins », a précisé le ministre.

« On va regarder dans les prochains jours l’état des stocks » et faire en sorte que « ça ne pèse pas pour l’avenir », de façon à ce que les commerçants « puissent demain réinvestir et acheter du nouveau stock », a expliqué Alain Griset.

Peu de succès pour les soldes

Les soldes d’hiver, dont le lancement avait été décalé à la demande des associations de petits commerçants du 6 au 20 janvier, ont ensuite été prolongés du 16 février au 2 mars, mais sans rencontrer de grand succès auprès des clients.

Les soldes ont en effet eu lieu alors qu’étaient renforcées les restrictions sanitaires pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, avec notamment l’instauration d’un couvre-feu à 18 heures, puis la fermeture des centres commerciaux de plus de 20.000 mètres carrés.