Royaume-Uni : Un patron se verse 479 millions de dollars de dividendes, un record dans le pays

JACKPOT Le patron de TCI a perçu ce mois de mars 479 millions de dollars de dividendes, soit l'équivalent de 9.000 fois le salaire moyen du Royaume-Uni

20 Minutes avec agence

— 

La bourse de New York (illustration).
La bourse de New York (illustration). — CHINE NOUVELLE/SIPA

Le patron de The Children’s Investment Fund (TCI), un fonds spéculatif britannique, a engrangé un dividende record approchant le demi-milliard de dollars, rapporte Capital. Pour l’exercice de l’année 2020 qui s’est achevé fin mars, Christopher Hohn, qui possède ce fonds spéculatif à 100 %, a empoché une rémunération de 479 millions de dollars. Cela représente le salaire le plus élevé jamais versé à un individu au Royaume-Uni​ précise The Guardian. A titre de comparaison, c’est l’équivalent de 9.000 fois le salaire moyen du pays.

Christopher Hohn bat de quelques millions le précèdent record détenu depuis 2018 par Denise Coates. La fondatrice du site de paris en ligne britannique Bet365 avait récolté en salaires et dividendes 323 millions de livres sur une année, soit près de 450 millions de dollars. Le nouveau record est donc plus élevé de 29 millions.

30 milliards de dollars d’actifs en 2019

Pour l’exercice 2019, le patron de TCI avait perçu 261 millions de dollars. Mais en une année, le bénéfice s’est nettement amélioré passant de 420 millions de dollars en 2018-2019 à 695 millions en 2019-2020. Conséquence, les dividendes reversés au responsable ont grossi également. Quinze ans après sa fondation en 2003, TCI gérait 30 milliards de dollars d’actifs, rappelle Capital.

La société a pris des participations dans plusieurs entreprises avec l’idée de changer la stratégie pour garantir un plus grand respect de l’environnement. Selon un document publié au registre du commerce en fin de semaine dernière, le dirigeant, qui est par ailleurs, l’un des plus grands mécènes du Royaume-Uni, a réinvesti la plus grande partie de ses dividendes 2020.