Coronavirus : Le commerce veut un calendrier de réouverture des centres commerciaux et grands magasins

RESTRICTIONS Les centres commerciaux et les grands magasins de plus de 20.000 m2 sont fermés depuis le 31 janvier

20 Minutes avec AFP
— 
Les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 sont fermés en raison de l'épidémie de coronavirus (Illustration).
Les centres commerciaux de plus de 20.000 m2 sont fermés en raison de l'épidémie de coronavirus (Illustration). — Jorge Saenz/AP/SIPA

Estimant que la « survie de milliers de magasins et de leurs emplois » est en jeu, les principales fédérations du commerce ont réclamé, ce mercredi, au gouvernement de « fixer rapidement un calendrier de réouverture » des centres commerciaux et grands magasins de plus de 20.000 m2.

Dans un communiqué commun, l’Alliance du Commerce, Procos, le Conseil du commerce de France, et le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) souhaitent que le gouvernement « indique rapidement aux entreprises » un calendrier de réouverture de tous les commerces, pour « éviter de fragiliser davantage des commerçants de toutes tailles et empêcher le risque d’effet domino qui ne manquerait pas de [survenir] dans tous les territoires, en cas de restructuration de chaînes de magasins ».

Des soldes « décevantes »

Les centres commerciaux et commerces non alimentaires de plus de 20.000m2 ont dû fermer à compter du 31 janvier. A l’heure actuelle, « après trois mois de fermetures en 2020 et une période de soldes décevante, les commerces portent un stock de marchandises important qui accroît les difficultés financières des entreprises, tant au niveau de niveau de leur trésorerie que de leurs marges ».

Face à ces difficultés croissantes, ces fédérations professionnelles veulent aussi connaître « les modalités des aides économiques qui seront mises en place », après l’annonce par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, que « les commerçants impactés seraient tous, sans exception, aidés à la hauteur des conséquences de cette fermeture », rappellent-elles.

Les fournisseurs, eux aussi impactés

Car aujourd’hui, 25.000 grands magasins et commerces de centres commerciaux ont baissé le rideau et « de nombreux réseaux d’enseignes ont entre 30 et 75 % de leurs magasins actuellement fermés dans les centres commerciaux », ce qui met aussi « en péril l’ensemble des industriels et fournisseurs » de ces derniers.

De ce fait, soulignent les organisations patronales de commerçants, « plusieurs milliers de salariés se retrouvent sans activités et sans visibilité pour leur emploi ». « La survie de milliers de magasins et de leurs emplois passe inévitablement par leur réouverture rapide », concluent-ils.