Logement : Comment protéger ses canalisations du gel ?

MAISON Quand le mercure chute, l’eau présente dans les tuyaux peut geler, occasionnant des dégâts parfois considérables dans la maison

Lauren Ricard pour 20 Minutes
— 
L'eau gelée peut faire éclater vos canalisations et robinets.
L'eau gelée peut faire éclater vos canalisations et robinets. — IStock/ City Presse

Avec les basses températures actuelles, la tuyauterie peut geler. Cela peut provoquer des casses ou des fissures, qui se traduiront par des fuites voire une inondation au moment du dégel. Pour éviter ce problème courant dans les territoires où le climat hivernal est rude, voici les conseils à suivre.

L’isolation, le geste indispensable

Pour protéger les tuyaux, le premier réflexe est de les mettre à l’abri des attaques du froid. Avant de se lancer dans les travaux, sachez que les canalisations situées avant le compteur d’eau sont sous la responsabilité de votre fournisseur, mais que celles qui se trouvent après vous appartiennent : si vous ne prenez pas les mesures nécessaires pour les isoler, votre assureur considérera qu’il s’agit de négligence et ne vous couvrira probablement pas en cas de dégât.

Commencez par mesurer le diamètre des conduits extérieurs, mais aussi de ceux installés dans les endroits sujets aux courants d’air (vide sanitaire, cave, garage…). Ensuite, procurez-vous des manchons d’isolation en caoutchouc ou en mousse polyéthylène de taille correspondante, et installez-les sur toute la longueur des tuyaux. Vous pouvez également vous servir de câbles chauffants antigel, dont le thermostat se mettra automatiquement en route dès que le thermomètre passe sous les 5 °C. Il est déconseillé d’utiliser de la laine de verre ou du papier journal, car ces matériaux ont tendance à retenir l’humidité et pourraient au contraire amplifier le phénomène. Enfin, n’oubliez pas le compteur d’eau, à entourer de gaines calorifuges ou de plaques de polystyrène.

Purger les logements inoccupés

Si vous comptez vous absenter pendant plusieurs semaines ou que l’habitation est une résidence secondaire où vous ne résidez que quelques mois par an, pensez à vidanger les canalisations avant votre départ. Fermez d’abord le robinet ou la vanne de purge afin de couper l’arrivée d’eau générale, puis ouvrez vos robinets extérieurs et laissez l’eau s’écouler jusqu’à ce qu’elle se tarisse. Refermez ensuite vos robinets.

Dès le retour du printemps et des températures plus clémentes, vous pourrez remettre votre tuyauterie en eau. Enfin, programmez si possible votre chauffage en mode hors gel.

Que faire en cas de canalisation gelée ?

Si le mal est déjà fait, coupez immédiatement l’arrivée d’eau pour éviter des dégâts au moment du dégel. Munissez-vous de bouillottes, de serviettes chaudes, d’un radiateur soufflant ou d’un sèche-cheveux et dégivrez les tuyaux gelés. Ensuite, essuyez-les afin qu’ils soient secs et profitez-en pour vous assurer qu’il n’y a aucune fissure. Si tel est le cas, colmatez la brèche, puis isolez pour prévenir tout nouvel incident.