Sanofi R&D veut supprimer 364 postes «principalement en recherche», annoncent les syndicats

EMPLOI La direction de Sanofi R&D tenait ce jeudi un comité social et économique dont les syndicats ont dévoilé les grandes mesures

20 Minutes avec AFP
— 
Le logo de Sanofi sur les murs du siège de l'entreprise à Paris.
Le logo de Sanofi sur les murs du siège de l'entreprise à Paris. — Thibault Camus/AP/SIPA

La direction de Sanofi-Aventis Recherche et Développement (R&D) a précisé jeudi, lors d'un comité social et économique (CSE) central, qu'elle voulait supprimer 364 emplois, «principalement en recherche», et transférer en région parisienne les 56 postes de son site de Strasbourg, a-t-on appris de sources syndicales.

Dans le cadre d’une restructuration annoncée en juin 2020

Les suppressions de postes seront réalisées via un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) comprenant un plan de départs volontaires (PDV), selon ces sources syndicales. Elles s'inscrivent dans la restructuration annoncée en juin 2020 par le groupe pharmaceutique Sanofi. Le laboratoire avait alors dit vouloir supprimer jusqu'à 1.700 emplois en Europe, dont un millier en France.