GameStop, BlackBerry… Comment des petits investisseurs font flamber des actions condamnées par Wall Street

BOURSE Des internautes s'organisent sur Reddit pour prendre leur revanche sur les hedge funds (fonds spéculatifs)

P.B. avec AFP

— 

Un magasin GameStop (vente de jeux vidéo) à New York, le 27 janvier 2021.
Un magasin GameStop (vente de jeux vidéo) à New York, le 27 janvier 2021. — John Angelillo/UPI/Shutterstock/SIPA

Les petits actionnaires se révoltent. En deux semaines, l’action de la chaîne américaine de magasins de jeu vidéo GameStop, propriétaire de Micromania en France, s’est envolée de plus de 1.500 % (cours multiplié par 15). Ces derniers jours, les actions des cinémas AMC et de BlackBerry explosent également. Un embrasement qui s’explique par l’action concertée de boursicoteurs sur le forum wallstreetbets de Reddit, qui mènent une croisade contre les hedge funds (fonds spéculatifs). De quoi se faire remarquer par Elon Musk… Et par les autorités financières.

Que se passe-t-il ?

Tous les signaux sont au rouge pour GameStop. Ce pionnier de la vente physique de jeux vidéo, fondé en 1991 au Texas, et qui a racheté les 400 boutiques de Micromania en France en 2008, a perdu 400 millions de dollars en 2019 et 700 millions en 2018. La faute à Internet et à des jeux qui se téléchargent désormais depuis le salon – et la pandémie et le confinement n’ont rien arrangé. Mais en deux semaines, le cours de l’action a été multiplié par 15, et par 100 depuis avril 2020. La société, qui ne valait plus que 200 millions de dollars au printemps dernier, est aujourd’hui valorisée à plus de 20 milliards de dollars. C’est plus que la Société Générale ou Carrefour.

Comme l’explique le site technologique The Verge, des petits investisseurs mènent depuis plusieurs mois une campagne concertée sur le forum wallstreetbets de Reddit pour faire flamber l’action, dans une révolte sans précédent contre Wall Street. Il s’agit d’un phénomène en trois temps :

  • GameStop est une cible facile à Wall Street pour le « short », la vente à découvert. C’est une technique qui permet de parier à la baisse contre une société. L’investisseur emprunte pour vendre des actions qu’il ne possède pas, puis les rachète, si tout va bien, à un prix plus bas et empoche la différence.
  • Les petits investisseurs, eux, ont réussi, en se mobilisant en masse, à faire monter le cours de GameStop.
  • Du coup, les traders de Wall Street ont été forcés d’acheter l’action pour couvrir leurs positions et éviter des pertes catastrophiques. On appelle ça un « short squeeze » (ou « liquidation forcée »), avec un effet boule de neige à la hausse monstre.

Quelles autres actions en profitent ?

Après le succès de leur opération sur GameStop, les petits investisseurs ont fait grimper les actions de la chaîne de cinémas AMC (cours multiplié par 6 en un mois), de BlackBerry (x4) et de la société propriétaire des actifs de Blockbuster, l’ancienne chaîne de location de VHS et DVD aujourd’hui en faillite (x10).

Le forum wallstreetbets compte 3 millions de membres. Tous ne sont pas des investisseurs, mais cette campagne a notamment été rendue possible par les services en ligne qui permettent de boursicoter gratuitement, et même d’acheter et revendre des options (des contrats sur une action, et pas le titre lui-même) en quelques clics, comme Robinhood, qui réalise des bénéfices en vendant ses données à des géants de Wall Street. « C’est une guerre entre les (investisseurs) traditionnels et le futur. Les gérants de hedge funds snobent les commerces (physiques). Fuck les hedge funds », écrit l’internaute benaffleks sur Reddit.

Quel rôle a joué Elon Musk ?

Cette croisade contre Wall Street fait le bonheur du patron de Tesla, Elon Musk, qui a lui-même combattu les « vadeurs » (ceux qui pratiquent la vente à découvert) par le passé. Mardi matin, Musk a tweeté le lien du subreddit wallstreetbets, avec un seul mot : « Gamestonk ! » Il s’agit d’une référence au mème « stonks », « stocks » («actions ») volontairement mal épelé, très populaire sur Reddit.

Il est difficile de mesurer l’impact de ce tweet, mais le cours de GameStop a triplé en 24 heures. Ce qui est certain, c’est qu’Elon Musk a contribué à populariser le phénomène auprès du grand public.

Que dit le gendarme de la Bourse ?

Le bond de GameStop suscite des interrogations sur une possible intervention du régulateur de la Bourse américaine, la SEC. Pour l’avocat Jacob Frenkel, ancien procureur pour la SEC, l’extrême volatilité du titre, dont la cotation a dû être suspendue à de multiples reprises ces derniers jours, justifierait une action du gendarme boursier. La SEC peut également lancer une enquête pour manipulation du prix de l’action, mais la commission ne communique presque jamais avant l’ouverture d’un dossier. L’élu américain Ted Lieu, lui, a un message d’avertissement pour tous les petits investisseurs qui seraient tentés de surfer sur la vague : « Personne ne sait si le cours de GameStop va monter ou baisser demain, si la société va croître ou déposer le bilan dans un an ». A ce stade, ce n’est plus de l’investissement mais « du gambling » (pari). Attention à ne pas se noyer.