Le chef d’entreprise a failli ne pas pouvoir recruter car il n’a pas de téléphone fixe

CASSE-TÊTE Selon l’organisme, il s’agit d’une précaution pour tenter de lutter contre la cybercriminalité

20 Minutes avec agence

— 

Un jeune dans une antenne Pole emploi (image d'illustration).
Un jeune dans une antenne Pole emploi (image d'illustration). — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Un chef d’entreprise a bien cru ne pas pouvoir poster une offre sur le site de Pôle Emploi. La validation de cette annonce n’était en effet pas possible sans fournir un numéro de téléphone fixe. Problème : le dirigeant n’en avait pas. Il a raconté sa mésaventure sur Twitter début janvier.

« J’ai fait toute la démarche en ligne. Puis j’ai été recontacté par un conseiller qui n’a pas voulu valider mon annonce, car je n’avais pas de numéro de fixe », a confié le dirigeant de IFeelGoods au Parisien. Le chef d’entreprise juge cette méthode « archaïque », argumentant qu’en 2021 « il y a bien d’autres moyens de vérifier l’identité d’un interlocuteur ! »

Eviter les fraudes

Finalement, l’annonce a été validée par Pôle emploi. « Le numéro de téléphone fixe n’est absolument pas obligatoire pour le dépôt d’une offre d’emploi », a fait savoir l’organisme. Il est simplement demandé lors de la création d’un compte, afin de tenter de lutter contre la cybercriminalité.

« C’est une façon de nous assurer que l’entreprise existe et que la personne qui a déposé la demande en fait bien partie », a expliqué Catherine Poux, directrice des services aux entreprises à la direction générale de Pôle emploi. Mais l’organisme assure également qu’il est possible de faire valider son inscription avec un téléphone portable après vérification par un conseiller, comme cela a été le cas avec la société IFeelGoods.