Posture, hydratation... Dix gestes pour se sentir mieux en travaillant

BOULOT Douleurs chroniques, troubles du sommeil… Les conséquences du stress au travail sont nombreuses

Agence pour 20 Minutes

— 

IStock/City Presse

Que ce soit dans les locaux de son entreprise ou chez soi en télétravail, à cause de la pandémie de coronavirus, les journées peuvent se ressembler : des heures et des heures passées à son bureau, devant son ordinateur. On en sort bien souvent endolori. Et à la longue, la position assise peut occasionner de graves troubles de santé.

Comment améliorer ce quotidien ? Voici dix gestes à adopter sans tarder.

Aérer

Pour celles et ceux qui sont en présentiel, les bureaux sont souvent des lieux pollués. Le réflexe est d’aérer régulièrement la pièce afin de la réoxygéner et d’éliminer les mauvaises odeurs. D’autant que c’est une recommandation face au coronavirus. Il est également utile de le faire quand on travail depuis la maison.

Ménager son dos…

Le confort est un droit pour les salariés. N’hésitez pas à demander un siège ergonomique, ajusté à votre taille et, idéalement, muni d’accoudoirs. Asseyez-vous bien au fond pour soutenir votre dos. Quand vous travaillez sur l’ordinateur, placez-vous bien en face de l’écran, les coudes toujours posés à plat sur le bureau.

…et ses yeux

Être mal assis peut aussi provoquer une fatigue visuelle et des maux de tête. Le travail sur écran est particulièrement pénible. Au moins une fois par heure, prenez quelques minutes pour pratiquer une petite séance de gym des yeux. Doucement, bougez ceux-ci vers la droite, vers la gauche, puis vers le haut et le bas. Finissez l’exercice en louchant.

Se masser

Afin de calmer un mal de tête naissant, livrez-vous à un massage de votre visage. Placez vos index sur chacune des ailes du nez, au niveau du coin interne de l’œil, et massez de façon circulaire. Répétez le même geste mais, cette fois, sur le haut de la tempe. En améliorant la circulation sanguine, ces massages préviennent également l’apparition des rides.

S’étirer

Une à deux fois par jour, chassez les tensions accumulées. Allongez vos jambes en dirigeant la pointe des pieds vers vous. Relâchez et recommencez 5 fois. Étirez votre dos en poussant les bras en avant, paumes de la main jointes vers l’extérieur, tout en soufflant, puis vers le haut en inspirant. Pour assouplir votre cou, venez toucher votre épaule avec l’oreille droite, puis gauche. Faites ensuite des demi-cercles vers l’avant. Mais ne le faites jamais en arrière pour ne pas traumatiser vos cervicales.

Faire des pauses utiles

Toutes les deux heures, faites une pause de 10 minutes, en vous obligeant à quitter votre siège.

Hydratez-vous

Vous pouvez aussi profiter de la pause pour aller remplir une bouteille d’eau ou vous faire une tisane. Boire un litre et demi d’eau par jour est nécessaire, et d’autant plus si vous travaillez en position assise. En facilitant le drainage des tissus, boire régulièrement dans la journée, de préférence par petites gorgées, va vous permettre d’éliminer les toxines accumulées par le stress.

Musclez vos jambes…

Tout en travaillant, il est possible d’améliorer votre circulation sanguine et de muscler vos mollets. Assis au fond du siège, dos bien droit, ventre serré, placez un gros livre sur vos cuisses. Mettez-vous sur demi-pointes et soulevez les talons. Maintenez la position quelques secondes et relâchez. Faites 5 séries de 20 mouvements.

… et vos bras

Là encore, sans que votre travail n’en pâtisse, prenez quelques minutes pour renforcer vos triceps, le temps de lire vos mails, par exemple. Assis sur le rebord de votre chaise, vos doigts crochetant l’assise, soulevez les fesses. Tout en inspirant, pliez vos coudes en les resserrant derrière le dos, de façon à faire descendre légèrement le buste. Soufflez et tendez les bras. Faites 2 séries de 20 mouvements.

Mettez-vous au vert

Les plantes vertes sont un antistress reconnu. L’oxygène qu’elles produisent améliore aussi la concentration. Certaines ont même la réputation de « dépolluer » l’air : ficus, philodendron, dracaena, lierre, chlorophytum… N’hésitez pas à en disposer quelques-unes autour de vous.