Airbus livre 566 avions en 2020, un tiers de moins qu'en 2019

ECONOMIE Impacté par la crise sanitaire, l'avionneur européen annonce avoir livré 566 avions l'an dernier, bien loin de son record de 863 appareils en 2019

Julie Rimbert
— 
Un Airbus A220 (illustration).
Un Airbus A220 (illustration). — Frédéric Scheiber/AP/SIPA

Malgré la crise sanitaire qui a ralenti ses usines en mars, l’avionneur européen Airbus annonce vendredi avoir livré 566 d’avions, soit 34 % de moins qu’en 2019. Un chiffre bien loin de son record en 2019 où 863 appareils avaient été livrés mais qui montre que le constructeur aéronautique a réussi à résister à la crise.

En 2020, Airbus a enregistré 268 commandes nettes, contre 768 l’année précédente.

Optimisme prudent pour 2021

Après la tourmente du printemps, les équipes d’Airbus ont développé une solution de e-livraisons qui a concerné plus de 25 % des livraisons de 2020, permettant de surmonter les restrictions de voyages internationaux. Ce dispositif a permis aux compagnies aériennes de prendre réception de leurs avions, limitant la nécessité pour leurs équipes de voyager.

« Travailler main dans la main avec nos clients nous a permis de traverser cette année difficile, a déclaré dans un communiqué Guillaume Faury, le PDG d’Airbus. Les équipes d’Airbus, nos clients et fournisseurs ont fait face ensemble à l’adversité pour atteindre ces résultats. Nous remercions aussi nos partenaires et les gouvernements pour leur fort soutien au secteur. Sur la base de nos livraisons de 2020, nous affichons un optimisme prudent pour 2021, même si les défis et incertitudes demeurent nombreux à court terme ».

Airbus publiera ses résultats financiers pour l’ensemble de l’année 2020 le 18 février 2021.