Coronavirus : Les circuits courts sur le devant de la scène

CONSO La crise sanitaire aura au moins eu un effet positif, celui de mettre en valeur les petits commerces de proximité

J.P. pour 20 Minutes

— 

De multiples circuits courts permettent aujourd'hui de privilégier les produits locaux.
De multiples circuits courts permettent aujourd'hui de privilégier les produits locaux. — IStock / City Presse

Voilà de nombreuses années que paysans et petits commerçants dénoncent la suprématie des grands industriels, qui nivellent par le bas les tarifs des biens de consommation et incitent les usagers à déserter les centres-villes pour faire leurs courses dans les supermarchés.

Avec l’avènement des sites de e-commerce, la problématique s’est aggravée. Mais la crise sanitaire pourrait avoir en partie changé la donne.

Les territoires sur le front

La conscience environnementale croissante de ces dernières années a participé au développement de structures de type Amap (association de maintien de l’agriculture), coopératives et autres circuits courts. Il n’empêche, ces alternatives étaient souvent peu médiatisées et restaient l’apanage d’une clientèle engagée. La crise actuelle a pu donner un coup de projecteur à cette consommation responsable​. Avec l’incitation à aider les petits commerçants et l’impossibilité de se déplacer loin de chez soi durant les confinements, la proximité a en effet été particulièrement recherchée.

Outre un soutien financier, l’État et les collectivités territoriales tentent d’aider les producteurs et petits commerçants de gagner en visibilité et de défendre leur savoir-faire. De nombreuses municipalités ont ainsi créé des plateformes internet pour recenser les magasins locaux et faciliter les achats via la livraison ou le retrait sur place. Des initiatives privées font d’ailleurs de même, à l’image de Mavillemonshopping.fr ou de Petitscommerces.fr.

De bonnes adresses

Le ministère de l’Économie, de son côté, publie sur son site une liste des plateformes responsables alimentaires et non alimentaires. On y retrouve par exemple une cartographie de plus de 3.000 circuits courts, un annuaire des Amap, des plateformes d’achats en ligne donnant accès à des produits locaux comme le réseau Drive-fermier.fr et Laruchequiditoui.fr, ou encore des sites recensant les petits producteurs près de chez vous tels que Bioetlocal.org, Lemarchevert.fr ou Locavor.fr.

Au registre de la consommation éthique, citons aussi les bouquets de saison de Fleursdici.fr, Bebe-au-naturel.com, Dreamact.eu/fr et autres portails de dons, troc et achats d’occasion à l’instar de Debutdeserie.com, Mytroc.fr.