Rénovation des logements : L’agence publique aura un budget démultiplié pour 2021

RELANCE La rénovation des bâtiments fait partie des grands axes du plan de relance 2021 pour faire repartir l’économie française face à la crise sanitaire

20 Minutes avec AFP

— 

De travaux à Paris (image d'illustration).
De travaux à Paris (image d'illustration). — JOEL SAGET / AFP

L’agence nationale de l’habitat (Anah), qui octroie les aides publiques à la rénovation des logements, devrait atteindre ses objectifs cette année et bénéficiera d’un budget démultiplié en 2021 à 2,7 milliards d’euros, a-t-elle annoncé ce jeudi.

Les « objectifs 2020 (sont) en passe d’être atteints malgré la situation sanitaire », s’est félicitée dans un communiqué l’Anah, qui distribue notamment MaPrimeRénov', la principale aide destinée aux particuliers pour mener des travaux de rénovation énergétique. En début d’année, l’agence s’était fixé comme objectif d’aider à rénover 136.000 logements. Elle ne détaille pas où elle en est actuellement.

Deux milliards pour MaPrimeRénov'

La rénovation des bâtiments fait partie des grands axes du plan de relance annoncé à la rentrée par le gouvernement pour sortir l’économie de la crise liée au coronavirus. Il va y consacrer plusieurs milliards d’euros, dont deux milliards pour MaPrimeRénov' ces deux prochaines années.

Dans ce contexte, le budget de l’Anah va logiquement se démultiplier l’an prochain. Alors qu’il tournait cette année autour du milliard d’euros, il s’établira en 2021 à 2,7 milliards. Les objectifs sont également bien plus élevés que les précédentes années. « Au total, ce sont plus de 600.000 logements dont la rénovation sera financée par l’agence », promet-elle.