Italie : L’État va rembourser 10 % des achats effectués par cartes bancaires

COUP DE POUCE Le remboursement pourra atteindre 150 euros pour ce mois de décembre, à condition d’effectuer au moins dix transactions par cartes bancaires dans les magasins

20 Minutes avec Agence
— 
Le but est de soutenir la consommation à l'approche des fêtes et de lutter contre la fraude fiscale.
Le but est de soutenir la consommation à l'approche des fêtes et de lutter contre la fraude fiscale. — MASTERSENAIPER/PIXABAY

A l’approche des fêtes de Noël, le gouvernement italien soutient la consommation. A compter du 1er décembre, le consommateur recevra 10 % de la somme qu’il a dépensée sous forme de remboursement, en contrepartie des achats effectués par cartes dans les magasins, rapporte France Inter.

Toutefois, certaines conditions doivent être remplies pour en bénéficier. Ces achats, qui doivent être au nombre de dix en un mois, ne peuvent pas être effectués en ligne mais seulement dans les commerces. Les notes de restaurant comme les factures des artisans sont aussi concernées, précise BFMTV. De plus, le remboursement maximum est fixé à 150 euros, soit un remboursement pour 1.500 euros d’achats. Au-delà, il ne faut plus rien espérer. Autre avantage : ce cashback est mis en place pour toute personne de plus de 18 ans et résident en Italie. Ce qui signifie que pour un couple, la somme reversée peut être de 300 euros.

Lutter contre la fraude fiscale

L’initiative du gouvernement ne vise pas seulement à doper la consommation en cette période de crise sanitaire. Cette incitation à payer par cartes bancaires plutôt que par espèces devrait permettre de lutter contre la fraude fiscale, très courante en Italie. Le système sera prolongé à partir de 2021. Jusqu’en juin 2022, les Italiens pourront recevoir jusqu’à 150 euros tous les semestres. Il faudra pour cela réaliser 50 paiements avec sa carte. Mais ce n’est pas tout, il y aura également un super bonus : 1.500 euros seront distribués chaque semestre aux 100.000 personnes qui auront réalisé le plus grand nombre de transactions.

Pour participer à l’opération, il suffit de s’inscrire sur l’application de l’administration publique italienne et d’indiquer son numéro de carte bancaire, puis transmettre son IBAN.