Auto : Pour le contrôle technique, comment faire jouer la concurrence ?

ARGENT Pour choisir un centre agréé, vous pouvez utiliser le comparateur officiel de tarifs mis en place par l’État

J.P. pour 20 Minutes

— 

Le comparateur officiel Prix-controle-technique.gouv.fr vous permet de trouver le centre agréé le plus proche de chez vous et surtout le moins cher.
Le comparateur officiel Prix-controle-technique.gouv.fr vous permet de trouver le centre agréé le plus proche de chez vous et surtout le moins cher. — IStock / City Presse

Afin d’avoir le droit de continuer à rouler, les automobilistes doivent périodiquement soumettre leur véhicule à un check-up afin de s’assurer qu’il ne présente aucune défaillance dangereuse. Pour rappel, toute voiture particulière de moins de 3,5 tonnes doit ainsi subir un contrôle technique dans les 6 mois qui suivent sa quatrième année de mise en circulation initiale. Quelque 133 points de contrôle sont ainsi passés au crible. En l’absence de tout problème, le contrôle suivant devra être réalisé deux ans plus tard, et ainsi de suite tout au long de son utilisation.

Mais s’il ne faut pas mégoter avec la sécurité, cette vérification a un coût. Depuis le durcissement du contrôle technique en 2018, les tarifs ont d’ailleurs flambé. Selon une étude comparative du site web Simplauto.com, la moyenne des prix est ainsi passée de 69 euros en 2017 à près de 78 euros en 2018 pour une voiture diesel ou essence. En outre, ces chiffres cachent d’importantes disparités géographiques, les montants pouvant grimper de près de 25 % en Corse, contre + 19 % en Haute-Savoie et +13 % dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Un comparateur de prix officiel

Pour inciter les professionnels du secteur à pratiquer des tarifs raisonnables tout en préservant le pouvoir d’achat, le gouvernement mise sur la concurrence. Plusieurs mois après son annonce, le nouveau portail officiel Prix-controle-technique.gouv.fr a été mis en ligne le 8 octobre 2020, afin de comparer les tarifs de ces prestations.

En pratique, il suffit de renseigner sa localité, la catégorie de son véhicule et le type de carburant ​pour obtenir la liste des centres agréés de la commune. Chaque présentation inclut le prix du contrôle et celui de la contre-visite.