Libre-échange : L’Asie crée le plus grand accord commercial au monde

INTERNATIONAL Chaque semaine, « 20 Minutes » met en lumière une infographie créée par son partenaire Statista

Romarik Le Dourneuf

— 

Le RCEP place l'a Chine au centre de des échanges commerciaux asiatiques
Le RCEP place l'a Chine au centre de des échanges commerciaux asiatiques — HANDOUT

La Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie , la Nouvelle-Zélande et les dix pays de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est… Le 15 novembre, 15 pays ont signé le plus grand accord de libre-échange au monde. Le Partenariat régional économique global (RCEP en anglais) vise à réduire ou à supprimer les droits de douane entre les pays membres sur un certain nombre de produits industriels et agricoles. Il contient vingt chapitres dans lesquels sont abordés le commerce, les investissements ou encore la propriété intellectuelle. S’il doit encore être ratifié par chacun des signataires, le RCEP couvrira une zone de 2,2 milliards d’habitants pour un PIB combiné de 22.100 milliards d’euros, soit 30 % du PIB mondial.

Cet accord devrait renforcer le rôle central de la Chine en Asie, d’autant que l’Inde a refusé d’y adhérer. Les discussions pour cet accord avaient débuté en 2013 et s’étaient accélérées en 2017, sous les attaques répétées de Donald Trump​ envers Pékin. Pour vous donner une idée plus précise de ce géant commercial, notre partenaire, Statista, a fait une infographie à consulter ci-dessous :