Confinement en Occitanie : La région promet des mesures économiques pour « survivre à la crise et préparer la relance »

CRISE L'aide aux loyers a notamment été élargie à d'autres secteurs de l'économie

Nicolas Bonzom

— 

La boutique Lud M, à Montpellier, a mis en place un drive piéton
La boutique Lud M, à Montpellier, a mis en place un drive piéton — N. Bonzom / Maxele Presse
  • La région Occitanie a lancé de nouveaux dispositifs pour aider l’économie locale.
  • Sont notamment proposées des aides aux loyers, pour les entreprises faisant l’objet d’une fermeture administrative, qui peuvent aller jusqu’à 1.000 euros.
  • Les avances de trésorerie, elles, sont désormais remboursables jusqu’à 24 mois.

La région Occitanie a lancé de nouveaux dispositifs pour soutenir l’économie locale, lourdement impactée par le  confinement. « Il y a deux temps : survivre à la crise et préparer la relance, confie Carole Delga (PS), la présidente du conseil régional. Il faut agir avec des aides d’urgence, et avec une assistance pour permettre de transformer notre économie. » « Des dispositifs pour s’en sortir puis voir la lumière », renchérit Alain Di Crescenzo, président de la Chambre de commerce et d’industrie.

Un fonds doté de 80 millions d’euros, baptisé L’Occal, avait été lancé en juin dernier pour aider les entreprises du secteur du tourisme, du commerce de proximité et de l’artisanat à faire face à la crise. Il est désormais ouvert à de nouveaux bénéficiaires, dont les acteurs culturels, associations ou entreprises, de l’événementiel, du sport et des loisirs, les projets d’agritourisme ou d’œnotourisme et les centres équestres.

Une aide au loyer jusqu’à 1.000 euros

En partenariat avec les intercommunalités et les chambres consulaires, 26.000 commerces indépendants, jusqu’à 10 salariés, faisant actuellement l’objet d’une fermeture administrative, pourront bénéficier dès le 27 novembre de la prise en charge d’un mois de loyer, jusqu’à 1.000 euros. « Cette aide sera versée rapidement, dans les 30 jours », note Carole Delga. Cela représente, pour la région, un effort de 20 millions d’euros. Par ailleurs, le remboursement des avances pour les besoins de trésorerie promis par la région, dans la limite de 25.000 euros, est différé à 24 mois.

Enfin, les subventions du fonds prévues pour financer des investissements de relance et sanitaires, dans la limite de 23.000 euros, peuvent désormais permettre aux bénéficiaires, en galère pendant ce confinement, de doter d’outils pour assurer, notamment, des ventes à distance. La région a d’ailleurs lancé le 4 novembre, comme de nombreuses autres collectivités, une plate-forme numérique, Dans ma zone, où les commerçants peuvent bénéficier gratuitement d’une vitrine numérique pour leurs produits. Le dispositif L’Occal est prolongé, dans un premier temps, jusqu’au 31 janvier.

Informations : hubentreprendre.laregion.fr et 0 800 31 31 01.