Les conseils pour concilier études et petit boulot

ARGENT Nombreux sont les étudiants qui souhaitent travailler en parallèle de leurs cours

F.C. pour 20 Minutes
— 
Un emploi pourrait même être bénéfique en vous responsabilisant
Un emploi pourrait même être bénéfique en vous responsabilisant — IStock / City Presse

D’après l’Observatoire de la vie étudiante, près de la moitié des étudiants auraient un petit boulot parallèle à leurs études. Que ce soit pour payer votre loyer ou simplement vous autonomiser, vous cherchez un job d’appoint mais avez peur que cela impacte vos résultats ?

Avec une bonne organisation et un peu de discipline, il est possible de concilier les deux et de mettre à profit votre expérience. Un emploi pourrait même être bénéfique en vous responsabilisant. Suivez nos conseils pour gérer au mieux votre nouvelle année.

Établir un plan d’attaque en définissant ses besoins et ses objectifs

La tentation est grande de déposer votre CV partout et de signer avec le premier employeur qui vous rappelle, mais vous risqueriez rapidement de vous retrouver débordé. Avant de chercher un emploi, définissez vos besoins : cherchez-vous un travail pour payer votre loyer ? Ou est-ce seulement une source d’appoint pour vous autonomiser ? Cela vous aidera à définir la quantité horaire que vous allez allouer à votre emploi.

Une fois que vous avez décidé des revenus auxquels vous aspirez et de la charge horaire que vous réservez à votre job, vous pouvez viser plus juste. Si vos préférences ou vos cours favorisent un travail à l’emploi du temps fixe, orientez-vous vers la restauration rapide ou la vente, notamment dans les grandes enseignes, qui proposent souvent des contrats étudiants avec horaires fixes afin de s’adapter aux exigences universitaires. Pensez éventuellement à chercher du côté de votre campus : il n’est pas rare qu’on y emploie des étudiants, notamment à la bibliothèque. Cela vous permettrait de gagner en temps de transports.

Si vous privilégiez une certaine souplesse horaire, orientez-vous vers des petits jobs où vous serez plus indépendant. Assistant d’éducation, soutien scolaire ou baby-sitting font partie des petits boulots les plus répandus. Et pourquoi pas être freelance ?

La communication avec l’équipe pédagogique et l’employeur : la clé de la réussite

Changement de plage horaire de cours, demande de remplacement en dernière minute, deadline oubliée : on peut rapidement se sentir dépassé. Au lieu de paniquer, communiquez : ne cachez pas votre situation, tant à votre employeur qu’à l’équipe pédagogique. Du côté de l'université, il est souvent possible d’avoir un statut d’étudiant salarié dont les conditions dépendent de chaque établissement. Vous pouvez ainsi être dispensé de certains cours ou transformer le contrôle continu en examen final.

Si cela n’est pas possible, prévenez vos professeurs au cas par cas. Attention, certains cours sont obligatoires, comme les TD et les TP : vous ne pourrez pas faire l’impasse. Du côté de l’entreprise, certaines autorisent des absences en cas d’examen par exemple : il suffira de fournir un justificatif. Si votre employeur est compréhensif, il pourra arranger votre planning, afin que vous puissiez lever le pied pendant les périodes d’exam, quitte à travailler plus dans les périodes de creux ou les vacances.

Discipline et organisation : les maîtres-mots

Les années étudiantes sont souvent celles de la découverte de l’indépendance et de la liberté. Vous découvrez peut-être une ville, rencontrez de nouvelles personnes et avez envie d’en profiter à 200 %. Malheureusement, si vous voulez tenir votre emploi du temps chargé sans aller droit au burn-out, il faudra certainement faire des sacrifices.

Dès le début de l’année, prévoyez un calendrier ou un agenda dans lequel vous rentrerez toutes vos obligations scolaires et professionnelles, tout en réservant du temps pour décompresser : cela vous aidera à visualiser votre semaine et à vous organiser à l’avance. Mettez en place des tactiques pour optimiser votre temps : révisez dans un café pendant l’heure de trou, enregistrez la conférence pour votre trajet de bus aller-retour ou encore écoutez des audiobooks sur votre sujet de dissert pendant votre footing​. Surtout, concentrez-vous sur vos objectifs et ce qui vous motive. Même s’il est difficile de concilier vie privée, réussite scolaire et emploi, d’autres l’ont fait et il n’y a pas de raison que vous n’y arriviez pas.