Confinement à Montpellier : La ville lance une plate-forme gratuite de « click and collect » pour les commerçants

CRISE Ce système est une façon de tenter de contrer Amazon, indique le maire, Michaël Delafosse (PS)

Nicolas Bonzom

— 

La boutique Lud M, à Montpellier, a mis en place un drive piéton
La boutique Lud M, à Montpellier, a mis en place un drive piéton — N. Bonzom / Maxele Presse

La ville de Montpellier (Hérault) lance ce lundi la plate-forme Jesoutiensmescommerçants.montpellier.fr, qui permet aux commerçants considérés comme non-essentiels, qui ne l’avaient pas fait jusqu’ici, de se lancer dans le « click and collect ». Ils pourront ainsi proposer aux habitants de commander en ligne, et de récupérer en coup de vent leurs produits à la porte du magasin.

Chaque commerçant qui le souhaite pourra disposer gratuitement d’une page, lui permettant de présenter ses produits, et d’indiquer aux clients comment commander et retirer ses achats. « C’est une façon de permettre aux commerçants de poursuivre leur activité », explique le maire de Montpellier, Michaël Delafosse (PS).

« Un véritable tsunami »

Une campagne de communication est prévue en ville et sur le Web, pour faire connaître ce nouveau dispositif aux habitants. « Pour que, s’ils doivent aller sur Internet faire des achats, ce ne soit pas sur Amazon, mais sur cette plate-forme, auprès des commerçants montpelliérains, espère l’élu. J’appelle les Montpelliérains à être responsables. »

Les usagers pourront utiliser un moteur de recherche pour trouver les produits qui les intéressent, et échanger avec les commerçants. « Nous vivons un véritable tsunami économique, encore plus grave que lors du premier confinement, note André Deljarry, le président de la Chambre de commerce, qui a participé à la création de la plate-forme. Novembre et décembre représentent 30 % du chiffre d’affaires annuel des commerçants. » Ce nouveau site Web, survira à la crise, indique le maire.

Jeudi, la région Occitanie lancera elle aussi sa boutique en ligne de « click and collect », baptisée Dans ma zone, « afin de soutenir les artisans, les fabricants et les commerçants d’Occitanie ». « Cette plateforme offrira la possibilité aux commerçants proposant de la commande directe ou du retrait en magasin d’être référencés et de bénéficier de la visibilité de la plateforme régionale », indique la collectivité.