La grande distribution s'oppose à une fermeture des rayons « non-alimentaires »

DISTRIBUTION Le gouvernement pourrait décider d'une telle mesure 

20 Minutes avec AFP

— 

Un rayon de jouets fermé dans un supermarché au Pays de Galles.
Un rayon de jouets fermé dans un supermarché au Pays de Galles. — Athena Pictures/Shutterstock/SIPA

La fédération de la grande distribution a fait part dimanche de sa « totale incompréhension » et son « opposition » à une fermeture de ses rayons « non-alimentaires », envisagée par le gouvernement pour apaiser les petits commerçants.

Une telle mesure «manque de justification sur le plan sanitaire» et «compliquerait la vie des Français», souligne notamment la Fédération du commerce et de la distribution (FCD) dans un communiqué. Elle demande au gouvernement de « privilégier une réouverture progressive des petits commerces, sur rendez-vous, accompagnée de mesures de contrôle accrue des jauges actuelles dans les magasins ».