Coronavirus à Nice : L’aéroport lance son « essai grandeur nature » des tests antigéniques

COVID-19 Ils seront proposés au départ, en priorité aux passagers voyageant sur les compagnies Air France et Alitalia

Fabien Binacchi

— 

Des tests antigéniques
Des tests antigéniques — N. Bonzom / Maxele Presse
  • L’organisation internationale du transport aérien a demandé la mise en œuvre de corridors sanitaires en proposant des tests antigéniques dans les aéroports.
  • Ces tests rapides contre le Covid-19 sont proposés depuis ce vendredi pour les passagers au départ de Nice.

Depuis 5 h du matin, ce vendredi, les passagers au départ de l’aéroport de Nice peuvent être au clair, en trente minutes, avec le Covid-19. Des tests antigéniques sont proposés dans un espace spécialement aménagé dans le terminal 2, « le premier plateau technique complet et supervisé par les autorités sanitaires », selon la plateforme.

Un espace a été aménagé dans le terminal 2 de l'aéroport
Un espace a été aménagé dans le terminal 2 de l'aéroport - ACA

Il répond « à la demande de l’organisation internationale du transport aérien (IATA) pour la mise en œuvre de corridors sanitaires », rappelle la société Aéroports de la Côte d’Azur (ACA). Le dispositif ne s’applique donc pour le moment que pour les voyageurs en partance de Nice. « Ce sont pour l’heure les directives. Si elles doivent évoluer, nous saurons nous adapter et tester les arrivées », précise l’aéroport à 20 Minutes.

Gratuit et sur la base du volontariat

Mené avec la métropole niçoise, ce « test grandeur nature ayant vocation à se déployer plus largement et de manière pérenne dans d’autres aéroports », selon ACA, est proposé prioritairement aux voyageurs circulant sur des vols Air France et Alitalia. Et notamment à destination des Dom-Tom, ayant une escale à Paris-Orly ou Roissy-Charles de Gaulle, et aux voyageurs à destination de Rome, précise la société Aéroports de la Côte d’Azur. Ils sont aussi accessibles aux autres passagers, gratuitement, sur la base du volontariat.

Les tests antigéniques, moins performants que les tests PCR actuels, ne nécessitent pas d’analyse en laboratoire, et le résultat peut être connu en 10 à 30 minutes. Egalement basés sur un prélèvement nasal, ils montrent une meilleure efficacité pour les personnes développant des symptômes évocateurs du Covid-19.