Coronavirus : Allez-vous anticiper vos achats de Noël cette année en raison de la crise sanitaire ?

APPEL A CONTRIBUTION De nombreux magasins affichent déjà depuis plusieurs semaines déco de Noël, jouets et coffrets cadeaux

C.P.

— 

Illustration d'une cliente dans un magasin de jouets La Grande Récré.
Illustration d'une cliente dans un magasin de jouets La Grande Récré. — CHAMUSSY/SIPA

Noël en octobre, vraiment ? Depuis plusieurs semaines déjà, décorations de Noël, jouets et coffrets cadeaux trônent en bonne place dans les magasins… avec trois, voire quatre semaines d’avance par rapport à l’année dernière. Pourquoi si tôt ? Après les pertes engendrées par les manifestations des « gilets jaunes » et les grèves transports ces dernières années, les commerçants veulent à tout prix sauver leur Noël 2020… et anticiper les éventuels effets de la crise sanitaire sur les comportements d’achats de consommateurs.

Selon une étude d’Integral Ad Sciences, parue le 12 octobre et révélée ce lundi par Le Monde, 59 % des consommateurs européens disent en effet qu’ils commenceront leurs emplettes avant novembre cette année. Eviter la cohue, limiter les déplacements à l’heure du couvre-feu et du télétravail renforcé… et se remonter le moral en cette période de morosité ? Les motivations peuvent être nombreuses.

Et vous, allez-vous modifier vos habitudes pour vos courses de Noël cette année ? Allez-vous anticiper vos achats, privilégier le « click and collect »​ (réservation sur Internet avant retrait en magasin) ou les achats en ligne ? Réduire votre budget ou au contraire vous faire plaisir ? Vous pouvez répondre dans le formulaire ci-dessous. Vos témoignages serviront à la rédaction d’un article.