Coronavirus : Le couvre-feu coûterait bien moins cher qu’un reconfinement selon le gouvernement

COMPTES Bruno Le Maire chiffre le coût des couvre-feux instaurés dès samedi à un milliard d’euros pour l’Etat

20 Minutes avec AFP

— 

Le ministre de l'economie Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse le 15 octobre 2020 à Paris.
Le ministre de l'economie Bruno Le Maire, lors d'une conférence de presse le 15 octobre 2020 à Paris. — Jacques Witt/SIPA

Un moindre mal pour l’économie de la France ? Les aides pour compenser les pertes économiques liées aux couvre-feux instaurés dès samedi pour endiguer la reprise de l’épidémie de coronavirus coûteront un milliard d’euros mais un reconfinement aurait coûté jusqu’à vingt fois plus, a estimé ce vendredi le ministre de l’Economie Bruno Le Maire. Le coût des mesures de soutien à l’économie annoncées jeudi s’élève à « un milliard d’euros pour la durée du couvre-feu », a confirmé le locataire de Bercy sur BFMTV/RMC.

Une reconfinement de certaines zones coûterait 5 milliards

En comparaison, « si nous procédions à un vrai reconfinement dans les zones où le virus circule activement – et seulement dans ces zones-là –, le coût serait de cinq milliards d’euros », selon le ministre.

Et « si nous avions un reconfinement généralisé, le coût serait, en fonction de la réaction du monde économique, de 15 à 20 milliards d’euros par mois », a-t-il calculé.

Il a ajouté préférer « que nous prenions des mesures fortes, rapides, circonscrites, immédiates et que nous soutenions fortement les secteurs qui sont les plus concernés plutôt que d’être dans cette situation de reconfinement général qui serait insupportable psychologiquement, socialement et pour les finances publiques ».