Chine : Une ville organise une loterie et offre 1,25 million d’euros à ses habitants en monnaie numérique

CHANCE 50.000 habitants de Shenzen ont gagné l’équivalent de 25 euros à dépenser chez certains commerçants

20 Minutes avec agence

— 

Le drapeau de la Chine
Le drapeau de la Chine — Chameleons Eye/REX/REX/SIPA

Shenzhen, la ville chinoise qui fait face à Hong-Kong, a organisé, la semaine passée, une loterie permettant aux gagnants de se partager 10 millions de yuans, soit 1,25 million d’euros sous forme de monnaie numérique, rapporte CNBC relayé par Capital. Plus de deux millions de personnes ont participé au tirage au sort, mais seules 50.000 personnes ont été désignées. Elles ont reçu 200 yuans numériques, soit environ 25 euros.

Les heureux gagnants vont pouvoir maintenant télécharger une application qui leur permettra de dépenser cet argent chez plus de 3.000 marchands partenaires de l’opération. Supermarchés et pharmacies, tout comme les magasins Walmart, font partie des commerçants qui vont accepter cette monnaie précise CNBC.

Monnaie émise par la banque centrale du pays

Le yuan numérique n’est pas une cryptomonnaie. Contrairement au bitcoin dont la gestion est décentralisée, la monnaie numérique chinoise est émise et contrôlée par la Banque populaire de Chine, la banque centrale du pays. Le yuan numérique une meilleure visibilité à Pékin sur sa monnaie assure Capital. Il n’a pas été instauré pour remplacer les portefeuilles numériques comme Alipay ou WeChat Pay. Le yuan numérique va compléter ces formules de paiement.

Shenzhen n’est pas l’unique ville à démarrer les tests de monnaie numérique. Suzhou, Xiong’an et Chengdu sont aussi sur les rangs. Pour le gouvernement de Shenzhen, cette expérimentation tombe plutôt bien. Dans un communiqué, les autorités ont expliqué que l’initiative permettait de stimuler la consommation après la pandémie. Des tests à plus grande échelle pourraient être effectués d’ici fin 2020.