Quelles sont les règles pour voyager en Europe avec son animal ?

VIE PRATIQUE Partir à l’étranger avec son animal ne s’improvise pas et nécessite de prendre certaines précautions

A.C. pour 20 Minutes

— 

Pour emmener son animal dans l'avion, cela dépend de son poids
Pour emmener son animal dans l'avion, cela dépend de son poids — IStock/ City Presse

Si l’ouverture des frontières des pays de l’UE a simplifié les déplacements, les animaux doivent quant à eux répondre à certaines exigences. Depuis 2004, une réglementation européenne régit les conditions de police sanitaire relatives aux déplacements des animaux de compagnie ( chiens, chats et furets) entre les États membres et en provenance de pays tiers. Parmi les conditions indispensables : la vaccination antirabique et l’identification.

Les précautions sanitaires

Première condition : la vaccination antirabique. Pratiquée par un vétérinaire, elle nécessite un rappel régulier et peut être effectuée dès l’âge de 3 mois. Pour la plupart des pays, la vaccination de votre animal doit avoir plus de 21 jours et moins d’un an. Suite à l’injection, un certificat est établi par le vétérinaire dans le passeport européen pour animaux de compagnie que doit posséder tout propriétaire souhaitant voyager avec son compagnon. Délivré exclusivement par un vétérinaire, ce carnet renseigne sur l’identité de la bête et de son maître, ainsi que sur le calendrier des vaccinations pratiquées avec leur limite de validité.

Depuis 2009, il est le seul document officiel autorisé pour attester de la vaccination antirabique mais également de l’identification de l’animal. Enfin, si vous vous rendez en Finlande, en Irlande, à Malte ou au Royaume-Uni, votre chien devra aussi être vermifugé contre les vers échinocoques.

L’identification, le b.a.-ba

La deuxième exigence est l’identification de votre compagnon par tatouage ou puce électronique. Placée sous la peau le plus souvent au niveau du cou de l’animal, cette dernière est infalsifiable et présente l’avantage de n’avoir aucune limite dans le temps en comparaison du traditionnel tatouage, dont la lisibilité décroît avec les années.

Tous les carnivores domestiques nés après juillet 2011 doivent d’ailleurs être identifiés par ce moyen pour pouvoir voyager. Notez également que le nombre maximum d’animaux pouvant vous accompagner est de cinq, sauf circonstances particulières telles qu’une participation à un concours ou à une manifestation sportive.

Côté transports

Train ou avion, là encore des précautions s’imposent. La SNCF autorise le voyage des animaux domestiques mais, comme nous, ils doivent posséder un billet. Les tarifs varient en fonction de leur taille. Ainsi, les chiens et chats pesant moins de 6 kg doivent voyager dans un sac ou panier fermé placé à vos pieds ou sur vos genoux. Pour les animaux de plus de 6 kg, il vous faudra payer un billet seconde classe demi-tarif, et les chiens devront porter une muselière tout au long du trajet. Seule exception, les chiens guides d’aveugle voyagent gratuitement à bord de tous les trains, et peuvent être exemptés de muselière s’ils n’en ont pas l’habitude.

Si vous voyagez par les airs, les animaux acceptés en cabine sont également ceux de petite taille, c’est-à-dire entre 5 et 8 kg selon les compagnies aériennes, ainsi que les chiens d’assistance. Au-delà de ce poids et jusqu’à 75 kg, ils devront voyager en soute, dans une caisse individuelle conforme à la norme IATA (International Air Transport Association). Tous les vaccins doivent bien entendu être à jour. Sachez qu’il est possible d’administrer à votre animal un médicament contre le mal des transports ou pour éviter un état de stress trop important. Votre vétérinaire saura vous conseiller le produit adapté.

Enfin, notez qu’en raison de la crise sanitaire due au coronavirus, des dispositions particulières ont été prises et sont susceptibles de changer en fonction de l’évolution de la situation.

Les cas particuliers

Si vous êtes propriétaire d’un chien de 1re et 2e catégories, il sera soumis à une réglementation spéciale. Plus d’infos sur le site du gouvernement Service-public.fr et celui de la société centrale canine Centrale-canine.fr. En cas de doute, n’hésitez pas à joindre l’ambassade ou le consulat en France du pays de destination, qui sera à même de vous renseigner plus précisément.