Bouches-du-Rhône : L'usine Fibre Excellence de Tarascon placée en redressement judiciaire

ECONOMIE L’usine Fibre Excellence de Tarascon, qui fait l’objet d’un plan de sauvetage de l’Etat, a été officiellement placée en redressement judiciaire ce jeudi

Mathilde Ceilles

— 

L'usine Fibre Excellence de Tarascon
L'usine Fibre Excellence de Tarascon — Sylvain THOMAS / AFP

Ce jeudi, selon un communiqué de presse de Fibre Excellence, l’usine de pâte à papier de Tarascon  de cette société a été placée en redressement judiciaire ​ par le tribunal de commerce de Toulouse, ville près de laquelle est basée la maison mère de Fibre Excellence.

Les dirigeants de cette usine avaient décidé la semaine dernière de déclarer le site en cessation de paiement, au moment où l’inquiétude croît sur l’avenir de cette usine employant près de 300 personnes. Quelque 3.000 emplois, notamment dans le secteur forestier dans plusieurs régions de France, dépendent également de cette usine.

Le gouvernement au chevet de l’entreprise

Dans la perspective de ce placement en redressement judiciaire, le gouvernement avait indiqué vendredi dernier, lors d’un point presse téléphonique, son intention d’être « présent pour accompagner le site pendant la période d’observation », sans quoi « le risque était certain d’aller à la liquidation judiciaire ».

La maison mère de Fibre Excellence est elle-même détenue par la société canadienne Paper Excellence, propriété de Jackson Widjaja, dont la famille dirige Asia Pulp and Paper, un géant indonésien de la papeterie mondiale.