SpaceX va construire des satellites de détection de missiles pour le Pentagone

DEFENSE La société d’Elon Musk va empocher 149 millions de dollars pour construire quatre satellites livrables en septembre 2022

20 Minutes avec agence

— 

Le siège de SpaceX à Los Angeles.
Le siège de SpaceX à Los Angeles. — Shutterstock/SIPA

SpaceX va construire quatre satellites de détection de missiles pour le compte de la Défense américaine. Alors que l’Agence de développement spatial (Space Development Agency, SDA) du Pentagone avait lancé un appel d’offres pour huit engins spatiaux, la firme d’Elon Musk a remporté la moitié du contrat, rapporte un article de SpaceNews relayé par 01Net.

Les quatre autres engins seront construits par L3Harris, plus coutumier du milieu de la défense. Le contrat remporté par SpaxeX atteint 149 millions de dollars (environ 126 millions d’euros) et celui de son concurrent 193,5 millions de dollars (164 millions d’euros).

Une constellation de satellites

Il s’agit pour la SDA, structure créée en 2019, de développer un groupe de satellites d’orbite terrestre basse afin de constituer la « Space Force » américaine. Les satellites seront polyvalents. Ils auront pour tâche de détecter des missiles balistiques pouvant emporter des charges atomiques et les missiles hypersoniques.

Tous les engins de la constellation seront dotés de capteurs infrarouges à large champ de vision. Ils pourront ainsi suivre les lancements éventuels de missiles depuis la Terre. En communiquant avec des satellites relais, ils transmettront l’information en temps réel à toutes les bases américaines du globe, explique 01Net. Ces engins militaires devront être livrés par les deux entreprises en septembre 2022. Au total, 28 satellites pourraient être lancés.