Coronavirus : Disney supprime 28.000 emplois aux Etats-Unis à cause de la pandémie

CRISE La plupart des postes supprimés sont dans ses parcs d'attractions, alors que Disneyland est toujours fermé en Californie

20 Minutes avec AFP

— 

Le parc Disneyland (illustration).
Le parc Disneyland (illustration). — Vanessa Carvalho/REX/SIPA

Mesures drastiques chez Disney. Le géant des divertissements américain a annoncé mardi la suppression aux Etats-Unis de 28.000 emplois, au sein de son activité qui comprend les parcs d'attraction, les croisières, l'événementiel et les produits dérivés, touchée de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus.

La décision vient de «l'impact prolongé du Covid-19 sur nos affaires, y compris les réductions de capacité sur les sites, en lien avec la distanciation physique, et les incertitudes sur la durée de la pandémie», a expliqué le groupe dans un communiqué. D'avril à juin, le chiffre d'affaires de cette activité avait plongé de 85% sur un an, à 983 millions de dollars alors que Disneyland est toujours fermé en Californie sur ordre du gouverneur Gavin Newsom.

Selon Disney, environ deux tiers des emplois supprimés étaient à temps partiel. Les personnes concernées vont non seulement perdre leur emploi mais également leur assurance maladie, une double peine particulièrement difficile en pleine pandémie.