Coronavirus à Toulouse : La société Latécoère annonce 475 suppressions de postes

EMPLOI Déjà en proie avant la crise sanitaire à des difficultés financières, le groupe Latécoère a validé jeudi ce plan social qui touche un tiers de son effectif

J.R.

— 

L'entrée du site de l'équipementier aéronautique Latécoère à Toulouse.
L'entrée du site de l'équipementier aéronautique Latécoère à Toulouse. — A.GELEBART/20 MINUTES

Alors qu’une vingtaine de plans sociaux sont déjà en cours dans la filière aéronautique, le groupe Latécoère annonce vendredi un projet de réorganisation de l’équipementier situé à Toulouse supprimant 475 postes, soit un tiers de son effectif. Le conseil d’administration a voté ce plan social jeudi.

« Ce projet doit permettre d’assurer l’avenir de Latécoère dans un contexte de crise profonde, indique l’entreprise dans un communiqué. Il s’agit notamment d’adapter l’outil de production pour répondre aux enjeux stratégiques du groupe et assurer le maintien de son empreinte industrielle en France sur le long terme ».

Pas de retour à la normale prévu avant 2025

Le processus d’information-consultation des instances représentatives du personnel se poursuivra jusqu’à début 2021. Avant la crise sanitaire, Latécoère affichait déjà des problèmes financiers. L’épidémie de coronavirus a fait plonger encore plus la société toulousaine, qui enregistre depuis mars une baisse de 40 % de l’activité du groupe.

Ne prévoyant pas un retour à la normale avant 2025, le groupe aéronautique veut ainsi préserver l’avenir de Latécoère, en réduisant ses coûts d’exploitation et en adaptant ses effectifs hors de France à son nouveau niveau d’activité. Le dispositif du plan de relance du gouvernement aurait permis de sauver plus de 150 emplois.