Télétravail : Pour les animaux de compagnie, une aubaine (qui a ses limites)

VIE QUOTIDIENNE En raison de la situation sanitaire actuelle, de nombreux actifs travaillent toujours complètement ou en partie depuis chez eux. Une aubaine pour les animaux de compagnie, mais gare aux mauvaises habitudes…

M.K. pour 20 Minutes

— 

Jeux, balades plus fréquentes et câlins, le télétravail permet aussi de s'occuper davantage de sa boule de poils.
Jeux, balades plus fréquentes et câlins, le télétravail permet aussi de s'occuper davantage de sa boule de poils. — IStock / City Presse

Si le confinement et le télétravail n’ont pas toujours arrangé les affaires de certains travailleurs, d’autres, en revanche, ont été les plus heureux. Pour les animaux de compagnie, cette période particulière a en effet permis de combler leur solitude. Certes, les promenades étaient moins enrichissantes du fait de la limitation des déplacements, mais la perspective de passer toute la journée au côté de leur maître était des plus réjouissantes.

Aujourd’hui encore, des Français exercent toujours leur activité de chez eux. Avec des avantages et des inconvénients pour leurs petits compagnons.

Répondre plus facilement aux besoins de son animal

Si vos collègues de bureau vous manquent parfois, Médor, lui, est le plus heureux des chiens depuis que vous télétravaillez. Il profite de vos pauses-café pour recevoir des caresses, ou du fait que vous ayez plus de temps pour multiplier les sorties et les interactions en journée. Fini la solitude et les longues heures à attendre votre retour.

Cette situation est donc particulièrement agréable pour les animaux de compagnie, et notamment les chiens, qui sont très sociables. Plus besoin pour eux de se retenir lorsqu’ils ont envie de faire pipi, et la multiplication des balades, même si elles sont plus courtes, leur permet de se dépenser davantage et de braver l’ennui. Si vous aviez un toutou destructeur, vous avez probablement remarqué que les bêtises sont moins fréquentes et que votre animal est beaucoup moins stressé. Mais c’est aussi très bénéfique pour les salariés. Il a en effet été prouvé que la compagnie d’un animal permet de réduire le stress et la pression artérielle, d’augmenter la productivité et l’efficacité, mais aussi de lutter contre la sédentarité. En cas de coup de mou, on n’hésite donc pas à câliner son chien ou à faire une courte promenade avec lui.

Gare aux mauvaises habitudes

Néanmoins, il n’est pas toujours facile de se concentrer lorsque son animal réclame de l’attention. Qui n’a jamais été bloqué par un chat allongé sur le clavier ? Ou dérangé par les aboiements de son chien au beau milieu d’une visioconférence ? Pour éviter ces situations, vous pouvez aménager un coin douillet ou une aire de jeux pour votre petit compagnon, afin qu’il puisse se reposer ou se défouler seul lorsque vous êtes indisponible. Ce sera notamment très utile pour les chiots ou les jeunes chiens, dont l’énergie débordante n’est pas toujours compatible avec votre travail.

Attention également à ne pas être tout le temps collé à votre animal. En effet, à force de télétravailler, votre chat ou votre chien n’est plus habitué à rester seul. Il est important donc de le quitter quelques fois par jour, même pour de courtes durées, afin qu’il ne soit pas trop déboussolé le jour où vous reprendrez définitivement le chemin du bureau. Ces petits moments de solitude lui éviteront de développer une anxiété de séparation et des troubles du comportement, comme la malpropreté ou la destruction.