CAF, région, université… Quelles aides pour l’équipement informatique d’un étudiant ?

ARGENT Avoir un ordinateur performant est aujourd’hui indispensable pour travailler ses cours, faire des recherches et rendre ses travaux

J.P. pour 20 Minutes

— 

IStock / City Presse

Entre les frais de scolarité, le logement, la nourriture et tout un tas d’autres frais annexes, le budget d’un étudiant est bien souvent très serré. Autant dire que l’achat d’un ordinateur performant flambant neuf n’est pas toujours à l’ordre du jour.

Et pourtant, cet équipement est devenu impératif pour poursuivre son cursus dans de bonnes conditions. Des aides financières sont là pour donner toutes les chances de réussir ses études.

La CAF, toujours présente

Les Caisses d’allocations familiales (CAF) proposent toutes un système de micro-prêt dédié à l’équipement informatique. Bien que les modalités de ce coup de pouce puissent varier d’un département à l’autre, il faut dans tous les cas être allocataire et respecter un plafond de quotient familial.

À titre d’exemple, ce prêt peut atteindre 500 euros en Haute-Vienne, à rembourser sur deux ans, tandis que la CAF du Tarn propose 600 euros pour financer un ordinateur, une tablette et même une imprimante, et que celle du Loiret offre jusqu’à 900 euros pour une enveloppe globale destinée à l’acquisition d’équipement ménager, de mobilier ou d’informatique. Renseignez-vous auprès de la Caisse de votre département.

La CAF, la région ou encore votre université peut vous aider à acheter un ordinateur pour vos études.
La CAF, la région ou encore votre université peut vous aider à acheter un ordinateur pour vos études. - IStock / City Presse

La région en renfort

Les étudiants peuvent également se tourner vers leur région pour financer l’achat d’un ordinateur. Si la plupart proposent des aides destinées aux jeunes en apprentissage, les coups de pouce sont moins nombreux pour ceux qui sont en formation initiale.

En Champagne-Ardenne, les étudiants de moins de 27 ans, inscrits en deuxième année de licence au moins, peuvent obtenir 200 euros, et jusqu’à 400 euros s’ils sont boursiers. En Occitanie, l’aide est accordée en priorité aux élèves des établissements labellisés « Lycée numérique », mais peut être tout de même accordée en cas de revenus faibles. Les académies les plus généreuses peuvent offrir jusqu’à 500 euros pour s’équiper.

Des universités investies

Certaines universités mettent elles aussi en place un soutien financier pour leurs étudiants les plus précaires. La faculté de lettres de la Sorbonne mise, par exemple, sur un système de prêt à domicile d’ordinateur portable à partir du deuxième semestre de licence 1, alors que l’université Jean-Monnet, à Saint-Étienne, rembourse votre facture jusqu’à 200 euros.

De son côté, l’université Paris-Saclay propose une « aide matérielle et informatique individuelle » aux étudiants en formation initiale, sur critère de ressources, atteignant 350 euros pour un ordinateur, 150 pour une tablette et 50 pour une connexion internet.

Pour se renseigner

La plateforme gratuite Fibii.co permet aux étudiants de découvrir rapidement toutes les aides auxquelles ils ont droit. Elle recense plus d’une cinquantaine de soutiens nationaux et régionaux.