Fiscalité : C’est bientôt l’heure des compteurs à zéro pour les impôts

ARGENT Si l’impôt sur le revenu est désormais prélevé directement chaque mois, un bilan annuel reste indispensable pour prendre en compte les changements de situation

J.P. pour 20 Minutes

— 

À chaque rentrée, les services fiscaux procèdent à la régularisation de l'imposition sur le revenu.
À chaque rentrée, les services fiscaux procèdent à la régularisation de l'imposition sur le revenu. — IStock / City Presse

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source, en janvier 2019, n’a pas mis un terme à la traditionnelle déclaration annuelle. Plus importante que jamais, cette démarche permet en effet de régulariser votre impôt sur le revenu en fonction des événements qui ont pu impacter votre situation fiscale au cours de l’année écoulée.

En pratique, la déclaration effectuée par les contribuables au printemps 2020 permet de calculer le montant définitif de leur imposition due au titre des revenus 2019. Or, c’est entre les mois de juillet et de septembre que la remise à zéro de votre compteur a lieu.

Solde ou remboursement ?

Trois situations peuvent se présenter. À défaut de changement dans votre situation personnelle ou professionnelle, le montant de votre impôt correspond a priori aux sommes prélevées chaque mois. Vous êtes donc à l’équilibre.

En revanche, si vous avez subi une perte de revenus que vous avez tardé à déclarer, ou encore si vous bénéficiez de réductions ou de crédits d’impôt que vous n’aviez pas touché auparavant, le montant mensuel prélevé entre la déclaration 2019 et la déclaration 2020 va s’avérer finalement trop élevé. Le Trésor public doit donc vous rembourser. Les contribuables concernés ont en principe reçu un virement bancaire entre fin juillet et début août.

Enfin, pour les plus malchanceux, la rentrée va de pair avec une facture supplémentaire. Si vous n’avez pas pensé à actualiser votre taux de prélèvement à la source à la suite d’une hausse de revenus ou que vous avez profité d’une avance trop importante de crédits d’impôt en janvier 2020, vous allez en effet devoir vous acquitter du solde de votre imposition. Après vous avoir informé de la somme dont vous êtes redevable, le Trésor public procédera à son prélèvement à partir du 25 septembre 2020. Attention : le montant est pris en une seule fois jusqu’à 300 euros, et en quatre mensualités au-delà de ce plafond.