Canicule : Votre entreprise a-t-elle adapté ses règles vestimentaires ?

VOUS TEMOIGNEZ La chaleur rend les conditions de travail difficiles lorsque l'exerice d'une profession exige le port d'une tenue ou d'un uniforme

Cl.G.
— 
La canicule n'épargne pas les bureaux, comme ici à Ostende (Belgique)
La canicule n'épargne pas les bureaux, comme ici à Ostende (Belgique) — Frederic Sierakowski/Isopix

La vague de chaleur se poursuit ! La canicule devrait se prolonger jusqu’à mercredi inclus, avec une quinzaine de départements en vigilance rouge, et une majeure partie de l'Hexagone en vigilance orange. Face à cette situation exceptionnelle – qui devrait toutefois se répéter plus fréquemment à l’avenir en raison du dérèglement climatique –, les conditions de travail peuvent parfois devenir difficiles, notamment lorsque l’exercice de la profession exige le port d’une tenue ou d’un uniforme.

Depuis le début du confinement, avez-vous pu adapter votre tenue aux températures et vous permettre de porter un short ou des sandales, par exemple ? Votre employeur vous a-t-il autorisé à mettre votre veste ou votre cravate en vacances ? Les collants, de rigueur pour certaines professionnelles de l’accueil, par exemple, sont-ils devenus optionnels ? Au contraire, vous avez dû, pour des raisons de sécurité ou en application de directives internes, maintenir votre tenue professionnelle habituelle ? Racontez-nous !