Deliveroo: L’autorité britannique de la concurrence autorise Amazon à entrer au capital du livreur

INVESTISSEMENT La CMA avait approuvé provisoirement l’opération avant de reprendre son enquête après le confinement

20 Minutes avec agences

— 

Un livreur Deliveroo à Strasbourg en 2016 (illustration).
Un livreur Deliveroo à Strasbourg en 2016 (illustration). — Bruno Poussard / 20 Minutes

L’autorité britannique de la concurrence a annoncé ce mardi avoir autorisé Amazon à entrer au capital de la plateforme de livraison Deliveroo. L’organisme estime que cette opération ne pénalisera pas le consommateur.

La CMA (Competition and Markets Authority) avait lancé en décembre une enquête approfondie relative à cette prise de participation de 16 % d’Amazon. L’autorité avait validé provisoirement l’opération en avril sous la pression du coronavirus, afin de permettre à Deliveroo de survivre à la crise.

Deliveroo en plein développement

La CMA avait ensuite repris son enquête. Le régulateur craignait que le projet n’appauvrisse la concurrence, dissuadant Amazon de lancer son propre service. Mais il a conclu qu’un investissement de 16 % ne comportait pas de tels risques et n’aurait pas de conséquence négative pour les consommateurs. L’autorité prévient tout de même qu’une autre enquête aura lieu si Amazon augmente sa participation.

En 2019, Deliveroo avait annoncé une levée de fonds totale de 575 millions de dollars auprès d’Amazon et de fonds d’investissement. Cet argent doit permettre de financer son développement, au vu d’une demande toujours plus forte. De son côté, Amazon s’était lancé dans la livraison de repas en 2016 avant de fermer son service.