Coronavirus : Le climat des affaires poursuit son rebond en juillet

STATISTIQUES L’indice de l’Insee a gagné 7 points en juillet par rapport à juin pour atteindre 85 points. Il reste cependant nettement en deçà de son niveau d’avant confinement (105)

20 Minutes avec AFP

— 

Un chantier à Paris le 11 juin 2020.
Un chantier à Paris le 11 juin 2020. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Les entrepreneurs français sont depuis le déconfinement un peu plus serein, même si la situation économique est très loin d’être revenue à la normale. Le climat des affaires a ainsi poursuivi son redressement en juillet. Il reste toutefois « nettement en deçà » de son niveau d’avant le confinement, a indiqué ce jeudi l’Insee.

Une moyenne de long terme à 100

Cet indicateur synthétique, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchande, a atteint 85 points en juillet, soit un saut de 7 points par rapport à juin, a précisé l’Institut national de la statistique. Mais il « reste cependant nettement en deçà de sa moyenne de long terme (100), et a fortiori de son niveau relativement élevé d’avant confinement (105) ».

Les chefs d’entreprise ont estimé que les perspectives d’activités sont bonnes dans la plupart des secteurs. Dans la même lignée, le climat de l’emploi a également progressé en juillet, après avoir atteint un point bas en avril. A 77 points, il a ainsi gagné 10 points par rapport au mois de juin.