Pays-de-la-Loire : La Région lance une grande campagne de promotion du tourisme

TOURISME A partir de fin juin, la Région lance une grande campagne de communication pour relancer l’activité touristique

David Phelippeau

— 

La pointe des Corbeaux à l'Ile d'Yeu en Vendée.
La pointe des Corbeaux à l'Ile d'Yeu en Vendée. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
  • Le tourisme en Pays-de-la-Loire a été touché de plein fouet par la crise du Covid-19.
  • La Région lance une grande campagne de communication fin juin pour relancer l’activité touristique en berne.
  • Cinq grands visuels seront déclinés notamment dans la presse quotidienne régionale et par voie d’affichage en Pays-de-la-Loire et à Paris.

Vous n’allez sans doute pas y échapper. A partir de fin juin, la région Pays-de-la-Loire lance une grande campagne de communication pour relancer l’activité touristique. « On a un autre regard sur ce lancement à la suite de cette crise du Covid-19 qui a pleinement touché le secteur du tourisme », a avoué  Christelle Morançais, présidente de Région, lors d’une conférence de presse ce lundi.

En Pays-de-la-Loire, le tourisme ce sont 18 millions de visiteurs par an, 65.000 emplois, 6,9 milliards de chiffre d’affaires, 7,5 % du PIB (voire plus pour certains départements)… « La saison touristique de Pâques à juin a été très compliquée, il faut désormais sauver celle de juillet à septembre ! », espère Franck Louvrier, conseiller régional en charge du tourisme et président du comité régional du tourisme. Pour ce faire, la campagne de communication aura pour objectif d’inciter les Ligériens, les habitants des villes limitrophes et les Parisiens (1/4 des touristes en région sont Franciliens) à découvrir ou redécouvrir la région. Séduire les plus proches en somme. « On veut faire du régionalisme vacancier », résume  Franck Louvrier. « Cela sera plus compliqué avec les clients étrangers [18 % des touristes en région sont étrangers] », prévoit Christelle Morançais.

Cinq visuels visibles un peu partout

Cinq grands visuels seront déclinés dans la presse quotidienne régionale, par voie d’affichage en Pays-de-la-Loire et à Paris, et sur le Web et les réseaux sociaux. Sur chaque affiche, cinq photos de lieux emblématiques ou d’endroits à (re) découvrir de chacun des cinq départements constituant la région. « Un plan média exceptionnel », selon les termes de Franck Louvrier, pour in fine aider les professionnels du tourisme à redémarrer leur activité. « Nous avons été pendant deux mois et demi en coma artificiel, indique François Taillandier, président de l’union des métiers et des industries de l’hôtellerie de la région. Là, nous sommes convalescents. »

Une situation « morose » pour les professionnels

66 % des structures touristiques de la région ont été fermées depuis Pâques. La grande majorité déplore une perte de chiffre d’affaires d’au moins 50 %. « Les hôtels de la région sont à 15 % de taux d’occupation par exemple, explique François Taillandier. Beaucoup sont encore fermés. » « Au 11 juin, dans les campings, les taux de remplissage de juillet (42 %) et d’août (53 %) sont très en deçà des taux habituels. A cette période de l’année, on avoisine plutôt les 60 % en juillet et les 90 % en août », détaille Franck Chadeau, président de la Fédération vendéenne de l’hôtellerie de plein air. La campagne, qui coûte 600.000 euros, sera lancée fin juin pour tenter d’inverser une tendance pour le moment « morose ».