Vacances : Pourquoi ce n’est pas forcément une bonne idée de publier ses photos sur les réseaux sociaux

ARGENT Selon les experts en cybersécurité, partager trop d’informations sur les réseaux sociaux lorsque vous êtes en vacances peut faire de votre maison la cible parfaite pour les cambrioleurs

Agence pour 20 Minutes

— 

Publier des photos sur les réseaux sociaux qui montrent que l'on n'est pas chez soi expose à un risque de cambriolage.
Publier des photos sur les réseaux sociaux qui montrent que l'on n'est pas chez soi expose à un risque de cambriolage. — CC0

Beaucoup de vacanciers profitent d’un repos au bord de la piscine à siroter une boisson exotique, à des kilomètres de la maison et de la routine, en prenant des dizaines de photos. Et certains ne perdent pas une minute avant de publier ces clichés sur Facebook, Instagram ou autre réseau social.

Cependant, peu d’entre eux se rendent compte que cette activité sociale peut leur attirer de sérieux ennuis. Il est risqué de publier des photos de la plage, accompagnées d’autres informations personnelles en ligne, telles que les futurs projets de vacances, le nombre de jours restants ou encore les habitudes quotidiennes lors de l’inévitable retour.

Le carnet de voyage des cambrioleurs

« Même si recevoir beaucoup de “Like” et de commentaires sur vos photos de vacances provoque des émotions positives, ces images indiquent clairement aux criminels qui rôdent sur Internet qu’il n’y a personne chez vous, indique Daniel Markuson, expert en intimité numérique chez NordVPN. Il est très populaire de partager ses projets de voyage, ses activités et les endroits visités en temps réel via les stories Instagram et Facebook, qui sont brèves, amusantes, et rendent le contenu disponible pendant 24 heures uniquement. Ainsi, même les personnes censées être bien informées en matière de confidentialité en ligne en révèlent parfois trop », ajoute Daniel Markuson.

Une enquête, menée en 2018 auprès de 2.000 utilisateurs de réseaux sociaux au Royaume-Uni, a révélé que 10 % des participants pensaient avoir été victimes d’un vol à cause d’une publication qu’ils avaient partagé en ligne. Pire encore, certains clients n’ont pas pu faire jouer leur assurance après s’être fait cambrioler alors qu’ils avaient indiqué sur les réseaux sociaux ne pas être chez eux. Et ce qui est vrai pour les vacances, l’est aussi le reste de l’année.

Les bons réflexes

Il est donc nécessaire de suivre quelques règles de bon sens pour éviter les mauvaises surprises. Il convient, tout d’abord, d’attendre d’être de retour chez soi avant de publier des photos qui montrent que l’on était absent. Il est préférable de s’abstenir de publier en ligne lorsque l’on est loin de la maison. Avant de publier quoi que ce soit sur le Web, il est très important de savoir avec qui sont partagées les informations. Il est indispensable de paramétrer son compte de manière à ce qu’il soit privé et que seuls les amis, et non tous les internautes, aient accès aux publications.

Ensuite, il faut supprimer les données personnelles, telles que les adresses résidentielles et les numéros de téléphone, des pages de profil car n’importe qui y a accès. Ne partagez pas votre localisation en temps réel. Ne publiez jamais de photos de votre passeport, de vos billets d'avion ou de tout autre document. Enfin, il est vivement conseillé d’éviter les réseaux Wifi public qui présentent une sécurité très limitée. Les pirates informatiques peuvent facilement se faire passer pour un hotspot Wi-Fi gratuit ou subtiliser des données via des réseaux non protégés.