Déconfinement en Bretagne : Des prêts accordés aux TPE et aux associations pour les aider à surmonter la crise

AIDE FINANCIÈRE Un fonds Covid Résistance, doté de 27,5 millions d’euros, sera accessible pour les acteurs économiques et associatifs bretons à partir de vendredi

Jérôme Gicquel

— 

Le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard, ici lors du salon agricole Space, le 10 septembre 2019, à Rennes.
Le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard, ici lors du salon agricole Space, le 10 septembre 2019, à Rennes. — C. Allain / 20 Minutes
  • La région Bretagne et la Banque des territoires viennent en aide aux petites entreprises et aux associations qui risquent de souffrir ces prochains mois.
  • Le fonds Covid Résistance, doté de 27,5 millions d’euros, sera accessible à partir de vendredi.
  • Les acteurs économiques et associatifs pourront bénéficier de prêts à taux zéro sous certaines conditions.

« On ne va pas sauver le monde avec ça mais au moins, on prend notre part en ces temps de crise ». Président de la région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard sait que les prochains mois seront durs pour les acteurs économiques et associatifs dans la région. « Il y a déjà des situations dramatiques au niveau social dans certaines entreprises, assure-t-il. Et d’autres risquent de déposer le bilan très prochainement ». Pour les aider à surmonter la crise, la région Bretagne a mis sur pied un fonds, baptisé Covid Résistance. Il est doté d’une somme de 27,5 millions d’euros, abondée par la région, l’ensemble des collectivités locales ainsi que la Banque des territoires.

Complémentaire des aides de l’Etat, ce fonds s’adresse principalement aux très petites entreprises, aux acteurs de la restauration et du tourisme ainsi qu’aux associations. « Le seuil a été fixé à moins d’un million d’euros de chiffre d’affaires et moins de dix salariés pour les entreprises et moins de vingt salariés pour les associations », précise Olivier Sichel, directeur de la Banque des territoires.

Un prêt à taux zéro de 3.500 à 30.000 euros

Si elles rentrent dans les critères, les petites entreprises et associations bretonnes seront donc éligibles à ce fonds et pourront donc déposer leurs demandes en ligne à partir de vendredi. « Tous ces acteurs ont un besoin urgent de trésorerie et il faut donc les aider à redémarrer pour poursuivre leur activité et maintenir leurs emplois », souligne Loïg Chesnais-Girard.

Cette aide financière prendra la forme d’un prêt à taux zéro sur 36 mois, avec un différé de remboursement de 18 mois. Suivant leur taille et leur situation, les entreprises pourront prétendre à un prêt d’un montant de 3.500 à 10.000 euros et de 3.500 à 30.000 euros pour les associations. De nouvelles aides spécifiques aux acteurs touristiques et culturels, très durement frappés par la crise, devraient également être annoncées dans les prochains jours.