En cas de perte de revenus, comment prendre les devants auprès de sa banque ?

ARGENT Si vous savez que vos revenus vont baisser, vous devez agir au plus tôt afin d’éviter de tomber dans le rouge

JP pour 20 Minutes

— 

En cas de perte de revenus, contactez au plus vite votre banque pour éviter des incidents bancaires.
En cas de perte de revenus, contactez au plus vite votre banque pour éviter des incidents bancaires. — IStock / City Presse

On a souvent tendance à dire que le monde des finances est une jungle. Quitte à pousser la métaphore plus loin, on pourrait également considérer qu’il vaut mieux tenir de la fourmi plutôt que de l’autruche pour éviter les ennuis. Mais même un bon gestionnaire familial peut voir son budget s’écrouler lorsque la conjoncture s’en mêle.

Pour limiter les dégâts, il faut alors réagir rapidement. La pire réaction possible est en effet d’accumuler les dettes pendant plusieurs mois avant que votre banquier ne finisse par vous rappeler à l’ordre.

Négociez de la souplesse

Prenez au contraire les devants. Votre premier réflexe doit être de contacter votre agence bancaire, dès lors que vous anticipez une baisse de revenus, afin de lui exposer votre situation. De cette façon, vous pourrez obtenir un assouplissement de la gestion de votre compte courant.

Des prélèvements automatiques qui auraient pu être rejetés, entraînant au passage des frais supplémentaires, pourront ainsi être exceptionnellement autorisés. Il peut également être judicieux de négocier une augmentation temporaire du plafond de votre découvert autorisé, le temps de passer ce cap difficile. Cela vous évitera de plomber un peu plus votre budget avec des agios prohibitifs.

Certaines banques en ligne permettent d’ailleurs d’effectuer la modification tout seul, depuis votre espace personnel. Enfin, si vous avez des crédits en cours dans votre banque, vous pourrez demander un report ou une modulation à la baisse des échéances. Ce type de disposition est prévu dans la majorité des contrats.