La Halle: Les offres de reprise devront se faire avant le 25 mai

PERTES FINANCIERES Le tribunal de commerce de Paris a placé mardi l’enseigne en procédure de sauvergarde

20 Minutes avec AFP

— 

Un magasin La Halle à Alençon le 12 avril 2020.
Un magasin La Halle à Alençon le 12 avril 2020. — SICCOLI PATRICK/SIPA

Les candidats au rachat de La Halle ont jusqu’au 25 mai pour déposer des « projets d’investissement ou de reprise », a annoncé jeudi soir le groupe Vivarte, propriétaire de la chaîne de magasins placée en procédure de sauvegarde. Les administrateurs judiciaires au chevet de l’entreprise ont donc laissé un mois « pour identifier toute solution de continuité d’activité du périmètre le plus large possible ».

Plus de 6.000 salariés en France

Mardi, le tribunal de commerce de Paris avait décidé de l’ouverture d’une procédure de sauvegarde pour l’enseigne, assortie d’une période d’observation de six mois. Une telle procédure, qui ne concernera pas les deux autres enseignes de Vivarte, Caroll et Minelli, permet notamment à une entreprise d’étaler le règlement de certaines créances et de suspendre le paiement des loyers, le temps de se réorganiser. Le groupe prévoit une « perte de 106 millions d’euros de chiffre d’affaires entre le 15 mars et le 11 mai ».

La semaine dernière, la direction de Vivarte avait annoncé réfléchir à fermer ou vendre plus d’une centaine de magasins sur 860 au total. La Halle compte plus de 6.000 salariés en France.