Coronavirus : Quelles plateformes web pour continuer la classe à la maison ?

COURS Depuis le 16 mars, près de 850.000 élèves sont contraints d’apprendre depuis la maison. Après des débuts délicats, les outils en ligne se sont organisés

Agence pour 20 Minutes

— 

Après des débuts délicats, le monde de l'enseignement s'est organisé pour proposer de riches et nombreuses ressources pédagogiques en ligne. Il y en a pour tous les âges et tous les niveaux.
Après des débuts délicats, le monde de l'enseignement s'est organisé pour proposer de riches et nombreuses ressources pédagogiques en ligne. Il y en a pour tous les âges et tous les niveaux. — CC0

A cause de l'épidémie de coronavirus, quelque 850.000 élèves ont vu leur établissement scolaire fermer. Très vite, le système éducatif a dû s’organiser pour assurer la continuité pédagogique.

Les premiers moments ont été laborieux, les plateformes gouvernementales ont été submergées de demandes d’inscription et les serveurs n’ont pas tenu le choc. Les difficultés des espaces numériques de travail (ENT) sont l’exemple de ces débuts délicats. Mais petit à petit, d’autres acteurs ont émergé.

Des savoirs accessibles gratuitement

Les difficultés pour les parents à atteindre les « espaces numériques de travail » (ENT ou École directe dans le privé) ont poussé ceux-ci à se tourner vers d’autres ressources. Le principal d’entre eux est sans aucun doute le Cned. Dans le cadre de son programme « Ma classe à la maison », le Centre national d'éducation à distance propose gratuitement des modules d’apprentissage pour toutes les sections, de la maternelle au lycée, en passant par le collège. Le site a enregistré plus d’un million d’inscriptions les premiers jours, occasionnant des ruptures de service, mais semble aujourd’hui tenir le rythme.

Dans le même temps, l’association des éditeurs de l’Éducation nationale a immédiatement mis en ligne ses manuels scolaires. Les ouvrages sont accessibles gratuitement sur le site. L’Éducation nationale a mis en place un programme intitulé « Nation apprenante ». Ce portail rassemble les contenus pédagogiques créés par France Télévision, le groupe Radio France et Arte (disponibles aussi sur le site Educ'Arte). Ce sont des milliers d’heures d’émissions disponibles.

Les parents qui sont venus à bout des programmes officiels peuvent aussi se tourner vers l'association EdTech France qui recense, par niveau, les sites d’apprentissage les plus utiles. Cette plateforme s’adresse aussi aux adultes qui veulent se former. Un nombre important de grandes écoles, mais aussi d’entreprises, ont aussi ouvert l’accès à leurs cours et formations.

Les profs en première ligne

Les professeurs, eux aussi, s’organisent. Le site Jenseigne, référence avant la crise, a connu une explosion de ses inscriptions. La plateforme propose plus de 70.000 ressources pédagogiques pour tous les âges. Certaines sont payantes, mais une grande partie est accessible gratuitement, principalement pour les petits niveaux.

Les enseignants ont trouvé sur YouTube un support pour faire classe à distance. Au rang des chaînes à suivre, on citera, par exemple, Les Bons Profs, qui délivre un enseignement général à travers des cours d’une vingtaine de minutes maximum. Il y a aussi Mathrix, l' Antisèche ou encore Parlons Y-stoire. Sans oublier La Maîtresse part en live, qui propose, tous les jours de 15h à 16h, un cours en direct pour les maternelles.