Coronavirus : Votre budget alimentation a bondi durant le confinement ? Racontez-nous

VOUS TEMOIGNEZ Trois repas par jour, ce n’est plus la même chose

J.B.
A une caisse de supermarché, le 23 mars 2020, à Rouen.
A une caisse de supermarché, le 23 mars 2020, à Rouen. — ROBIN LETELLIER/SIPA

Il faut avoir de l’imagination. Et surtout, il faut avoir les moyens. Depuis le début du confinement mis en place pour endiguer la pandémie de coronavirus, une large partie des Français passe ses journées à la maison, au repos, en chômage partiel ou en télétravail. S’y ajoute le fait que les enfants sont eux aussi présents, puisque les établissements d’enseignement sont fermés (et que les vacances ont commencé). Conclusion : il y a davantage de bouches à nourrir, qui plus est trois fois par jour.

Les chariots dans les supermarchés​ ont tendance à être plus remplis, et ce alors que les courses autorisées par les autorités sont celles de première nécessité. Sous entendu : il est possible d’aller acheter à manger au magasin à côté, mais pas de faire des kilomètres pour trouver des produits moins chers ou de profiter de promotions.

Qu’en est-il pour vous ? Avez-vous vu, depuis le début du confinement, votre budget alimentation bondir ? La fermeture des cantines de vos enfants pour le déjeuner vous oblige-t-elle à dépenser beaucoup plus ? Faites-vous davantage attention aux produits que vous achetez pour tenir le coup financièrement ? Avez-vous allégé votre panier de courses récemment, après avoir fait le plein au début du confinement ? Ou au contraire, vous vous dites que ces dépenses sont compensées par celles que vous ne faites pas à côté ? Racontez-nous.