Gelés en 2019, où en sont les frais bancaires ?

ARGENT Les frais liés à l’utilisation d’un compte bancaire peuvent peser lourd dans le portefeuille des ménages. Plusieurs mesures ont été prises fin 2018 pour encadrer le secteur. Qu’en est-il un peu plus d’un an après ?

JP pour 20 Minutes

— 

Si les clients fragiles profitent de services bancaires à bas prix, les autres ont vu les frais de tenue de compte grimper.
Si les clients fragiles profitent de services bancaires à bas prix, les autres ont vu les frais de tenue de compte grimper. — IStock / City Presse

L’année 2018 restera dans les annales en termes de contestation sociale. Et pour cause, puisqu’elle a vu émerger le mouvement des « gilets jaunes », après lequel diverses mesures en faveur du pouvoir d’achat ont été prises.

En ligne de mire, le monde de la finance a été mis à contribution. Les banques se sont engagées à soutenir les personnes en situation de fragilité financière et à geler les tarifs bancaires pour tous leurs clients en 2019. Plus d’un an après, le bilan reste mitigé.

3,3 millions de clients fragiles épaulés

Les engagements pris vis-à-vis des ménages rencontrant des difficultés financières ont été tenus, comme l’ont confirmé les contrôles effectués par l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution et la Direction générale de la concurrence. Au 1er février 2019, les 3,3 millions de personnes identifiées comme telles bénéficiaient du plafonnement global de leurs frais d’incidents bancaires, fixé à 25 euros mensuels et ramené à 20 euros en juin de la même année.

Dans le même temps, le nombre de titulaires de l’offre spécifique « clientèle fragile » est passé de 351.000 personnes en 2017 à 490. 000 fin 2019. Rappelons que ce package permet de profiter des services bancaires habituels à un tarif limité à 3 euros maximum par mois, tandis que les commissions d’intervention sont plafonnées à 4 euros par opération et 20 euros mensuels.

Les frais de tenue de compte en hausse

Si les banques ont joué le jeu pour les usagers les plus vulnérables, l’ont-elles fait pour l’ensemble de leur clientèle ? D’après une étude de l'Observatoire des tarifs bancaires publiée en février dernier, la grande majorité des prix des prestations (carte bancaire, retraits, commissions d’intervention…) sont restés stables, conformément à l’engagement pris par les établissements.

En revanche, les frais de tenue de compte ont augmenté : + 3,17 % entre 2019 et 2020, avec une moyenne de 20,49 euros facturés par an. Seules treize banques continuent d’afficher une gratuité totale en la matière.