Coronavirus : Airbus suspend sa production durant quatre jours en France et en Espagne

EPIDEMIE Le groupe aéronautique a annoncé ce mardi matin la suspension de ses activités sur ses sites de production

B.C.

— 

Un avion Airbus
Un avion Airbus — Francois Mori/AP/SIPA

A son tour, Airbus met temporairement ses usines en stand-by. Lundi, le syndicat Force avait appelé la direction du groupe aéronautique a cessé l’activité sur les chaînes d’assemblages françaises et à opter pour le confinement. Ce matin, « à la suite de la mise en place de nouvelles mesures en France et en Espagne pour contenir la pandémie de Covid-19, Airbus a décidé de suspendre temporairement les activités de production et d’assemblage de ses sites français et espagnols pour les quatre prochains jours », indique un communiqué de l’avionneur.

Une décision qui intervient au lendemain des nouvelles restrictions annoncées par Emmanuel Macron lundi soir et détaillées par Christophe Castaner. Selon l’entreprise, cette décision de mise à l’arrêt temporaire de la production laissera suffisamment de temps pour « mettre en place des conditions sanitaires et de sécurité strictes en termes d’hygiène, de nettoyage et d’auto-distanciation, tout en améliorant l’efficacité des opérations dans le cadre des nouvelles conditions ».

Airbus avait déjà demandé à ses salariés, dans la mesure où leur activité le leur permettait, de faire du télétravail, de limiter leurs déplacements à l’étranger. Sur les chaînes de production, les équipes étaient incitées à travailler en plus petits groupes pour limiter les interactions. FO, le syndicat majoritaire a indiqué lundi que ces mesures étaient « insuffisantes » et qu’il était nécessaire de suivre ce qui avait été fait en Chine, début février sur la chaîne d’assemblage de l'A320 à Tianjin.

Dans le même communiqué, l’avionneur indique qu’il « travaille également avec ses clients et fournisseurs pour minimiser l’impact de cette décision sur leurs opérations ».