Coronavirus : PSA va fermer tous ses sites de production en France

CONFINEMENT Le site de Mulhouse sera le premier à fermer dès ce lundi après-midi

J.-L.D. avec AFP

— 

Le logo de Peugeot, illustration
Le logo de Peugeot, illustration — Thibault Camus/AP/SIPA

Le constructeur automobile PSA va fermer dans les jours qui viennent ses sites de production en France, à commencer par celui de Mulhouse, selon des sources syndicales ce lundi.

« La direction a annoncé la fermeture de tous ses sites industriels dans les jours qui viennent, à commencer par celui de Mulhouse cet après-midi », a indiqué à Franck Don, de la CFTC PSA.

51.000 salariés en France

« Les autres sites industriels suivront », a souligné Christine Virassamy, déléguée centrale CFDT chez PSA, en évoquant le « vent de panique qui secoue les salariés » face à l’épidémie de coronavirus dans l’Hexagone.

« Toutes les usines de PSA en France seront à l’arrêt demain soir », a affirmé Jean-Pierre Mercier, de la CGT. « Cela fait beaucoup de temps perdu pour la lutte contre le coronavirus et sa propagation, et pour défendre la santé des salariés », a-t-il regretté, jugeant que « la direction aurait dû prendre cette décision bien plus tôt ».

Selon Franck Don de la CFTC, « le télétravail sur les sites tertiaires sera généralisé ». PSA Automobiles emploie 51.000 salariés en France.