L'avis d'impôt sur le revenu entièrement automatisé

ARGENT L’État poursuit sa logique de simplification et d’automatisation du paiement de l’impôt sur le revenu. Après la mise en place du prélèvement à la source, ce sont à présent des déclarations automatiques qui sont instaurées

Julie Polizzi pour 20 Minutes

— 

En cas de situation fiscale inchangée, la déclaration d'impôt sur le revenu devient tacite.
En cas de situation fiscale inchangée, la déclaration d'impôt sur le revenu devient tacite. — IStock / City Presse

Après avoir longtemps privilégié le papier, le fisc a doucement pris le train de la dématérialisation en marche, au point de ne plus donner le choix aux contribuables. L’objectif est clair : réduire les coûts de traitement en automatisant les procédures.
Un cap important a été passé en 2019 avec la révolution provoquée par la mise en place du prélèvement à la source. Elle s’est également accompagnée d’une mesure beaucoup moins médiatisée : l’obligation pour tous de faire sa déclaration de revenus par Internet (hormis ceux qui ne sont pas en mesure d’utiliser le Web). Si 2020 n’apporte pas d’autres changements majeurs, une étape supplémentaire est franchie.

Une déclaration tacite

Il faut d’abord rappeler qu’en dépit du prélèvement mensuel des impôts directement sur les salaires et pensions, les contribuables doivent continuer à remplir une déclaration annuelle de revenus au printemps, afin de faire le point et de déclarer leurs éventuelles ristournes fiscales. Or, justement, la nouveauté de cette année dispense certains de cette tâche.


Comme précédemment, les personnes dont la situation n’a pas changé depuis leur dernier avis d’imposition vont recevoir un formulaire prérempli. Mais au lieu de devoir se rendre sur leur espace en ligne sur Impôts.gouv.fr pour valider les informations retenues par le fisc, ils n’ont désormais plus rien à faire. La déclaration de revenus​ devient ainsi tacite, sans aucune démarche à effectuer.

Le revers de cette automatisation est donc le fait que si les contribuables ne vérifient pas minutieusement les données inscrites et oublient de signaler des modifications le cas échéant, elles seront utilisées telles quelles pour calculer l’imposition.