Le chômage à son plus haut niveau depuis quatorze ans aux Etats-Unis

EMPLOI Il a bondi en octobre à 6,5%...

Avec agence

— 

Barack Obama, à peine élu, hérite d'une situation de l'emploi catastrophique aux Etats-Unis. Le chômage a en effet bondi en octobre à 6,5%, son plus haut niveau depuis plus de quatorze ans.

L'économie du pays a encore supprimé 240.000 emplois pour son dixième mois successif de licenciements nets, a annoncé ce vendredi le ministère du Travail.

Chiffres bien pires que prévu

Ces chiffres sont bien pires que ne le craignaient les analystes, qui tablaient en moyenne sur 200.000 suppressions d'emplois et un chômage à 6,3%, après 6,1% en septembre, ce qui était un plus haut depuis cinq ans.

Le brusque bond du taux de chômage s'explique en partie par une révision en forte hausse du nombre des emplois perdus en août et en septembre (respectivement 127.000 et 284.000 contre 73.000 et 159.000 selon l'estimation publiée il y a un mois).

L'industrie manufacturière et la construction touchés

«L'emploi a baissé de 1,2 million de postes au cours des dix premiers mois de 2008; plus de la moitié de cette baisse a eu lieu au cours des trois derniers mois. En octobre, les suppressions d'emplois ont continué dans l'industrie manufacturière, la construction et plusieurs secteurs des services. Le secteur minier et celui des soins de santé ont continué à créer des emplois», écrit le ministère.

Le rapport du ministère du Travail sur le marché de l'emploi est l'un des indicateurs économiques les plus suivis aux Etats-Unis. D'une manière générale, les économistes accordent plus d'importance au chiffre des créations ou des destructions d'emplois, qu'ils jugent plus représentatives de la santé de l'économie que celui du taux de chômage.