Démarchage téléphonique : « Pénible, répétitif, et très énervant »… Les internautes enterrent Bloctel et demandent des mesures plus radicales

VOUS TEMOIGNEZ Une pétition a été lancée pour demander l’interdiction totale du démarchage téléphonique

Nicolas Raffin

— 

Le démarchage téléphonique, un véritable fléau.
Le démarchage téléphonique, un véritable fléau. — PinPep/REX/SIPA
  • Le service Bloctel, censé limiter les appels téléphoniques intempestifs, est fortement critiqué par les internautes.
  • Ils sont nombreux à soutenir les associations de consommateurs qui demandent l’interdiction du démarchage téléphonique.
  • Une proposition de loi doit être examinée à l’Assemblée la semaine prochaine.

Tel un téléphone fixe sonnant sans arrêt, notre appel à témoignages sur Bloctel et le démarchage téléphonique a « saturé » notre site. En quelques heures, nous avons reçu plus de 500 contributions d’internautes, signe d’un énervement profond sur le sujet. « Service inefficace », « contre-productif », « infernal »… La plupart des réponses constatent l’inefficacité de Bloctel, le service lancé en 2016 et censé limiter les appels intempestifs. Il est aujourd’hui utilisé par plus de 3 millions de Français.

« En moyenne, je reçois quatre appels par jour pour du démarchage, raconte Robert, âgé de 72 ans. Mutuelles, associations, isolation à 1 €… et j’en passe de plus exotiques ! C’est très pénible. » « Nos trois numéros (deux portables et un fixe) sont renseignés sur Bloctel mais ça ne sert à rien, nous sommes inondés de coups de fil », se désole pour sa part Miguel. « Aucun contrôle et peu de sanctions, s’agace Jean-Louis. Le citoyen est abandonné à la meute qui est là pour le dépecer. » « Pénible, répétitif, et très énervant » résume quant à lui Lionel.

Amende maximum de 75.000 €

Face aux démarcheurs les plus tenaces, les tactiques varient. « Je m’énerve contre leurs pratiques et j’avoue être insultant, reconnaît Fred, qui affirme être appelé chaque jour à l’heure du repas. Mais il y en a marre à la fin ! ». Certains, comme Véronique, qui affirme subir « dix appels par jour » malgré Bloctel, ont carrément décidé de « débrancher leur téléphone fixe ». Ce « harcèlement » (le mot revient plusieurs dizaines de fois dans les témoignages) ne fait pas du tout rire Jean-Paul : « Ma mère, qui est âgée de 96 ans, ne décroche plus son téléphone à cause des appels indésirés. De fait, nous ne pouvons plus la joindre. »

Ce constat accablant est partagé par les associations de consommateurs. Ce lundi, plusieurs d’entre elles ont publié un communiqué commun particulièrement virulent contre la prospection téléphonique. « Le dispositif [Bloctel] s’avère inefficace en raison de dérogations bien trop extensives et de sanctions insuffisamment dissuasives » écrivent-elles. Actuellement, une société qui appelle des numéros enregistrés dans Bloctel s’expose à une amende maximum de 75.000 euros.

« Il faut des mesures radicales »

Alors que les députés doivent examiner le 30 janvier, en deuxième lecture, une proposition de loi sur le démarchage téléphonique, les associations affirment que le texte « risque d’aggraver la situation » en permettant de nouvelles dérogations à la liste Bloctel. Pour elles, il faut tout simplement interdire le démarchage téléphonique. Leur pétition lancée sur le sujet a déjà recueilli plus de 150.000 signatures en vingt-quatre heures.

Les internautes qui ont témoigné auprès de 20 Minutes approuvent massivement. « Je suis pour l’interdiction totale de cette pratique qui joue sur les nerfs des citoyens » assure Patrick. « Il faut des mesures radicales et de fortes amendes » poursuit Edouard. « Le démarchage téléphonique a pour but d’inciter à la consommation tout en empêchant de faire jouer la concurrence, constate Nathalie. Lorsqu’on est intéressé par un produit, on est assez grand pour faire les démarches nous-mêmes. » « En ne légiférant pas sur ce problème, nos politiques deviennent les complices des escrocs », prévient pour sa part Mickael. Le message a été transmis au gouvernement (en espérant que l’Elysée ne soit pas inscrit sur Bloctel).