Marseille : Touchés par le blocage du port, les patrons des Bouches-du-Rhône demandent l’aide de l’Etat

REFORME DES RETRAITES Après une nouvelle journée de blocage du port de Marseille, les patrons des Bouches-du-Rhône demandent l’aide de l’Etat et la tenue d’une « réunion de crise »

Mathilde Ceilles

— 

Des passagers attendent devant le port bloqué de Marseille
Des passagers attendent devant le port bloqué de Marseille — Gérard Julien / AFP

Ils demandent « l’organisation immédiate d’une réunion de crise ». Alors que le port de Marseille fait l’objet de blocage ​depuis plusieurs jours, en raison de la mobilisation contre la réforme des retraites mais aussi de conflits sociaux plus locaux, l’Upe 13, l’association qui regroupe une grande partie des patrons des Bouches-du-Rhône, demandent l’intervention du gouvernement.

« L’Etat doit rapidement aider les entreprises », estime l’UPE 13 dans un communiqué de presse transmis à 20 Minutes ce vendredi. « Beaucoup de sociétés tournent au ralenti, certaines sont même à l’arrêt complet car privées de leur outil de travail, de matières premières ou de capacité d’acheminement de leur production, indique l’UPE 13. Il est essentiel qu’elles puissent être rapidement soutenues. »

Les patrons du département des Bouches-du-Rhône exigent entre autres le traitement prioritaire des demandes de chômage partiel ainsi que des mesures de dégrèvement de charges.